Sidaction : Emmanuel Macron appelle à ne pas laisser le sida "reprendre du terrain"

Le chef de l'Etat s'exprime alors que le Sidaction, événement caritatif soutenu par les télévisions et les radios, a lieu jusqu'à dimanche pour remettre en lumière le fléau du VIH, après un an de pandémie de Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à la fin d'un sommet du Fonds mondial de lutte contre le sida la tuberculose et le paludisme, le 10 octobre 2019 à Lyon (Rhône). (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il ne faut pas laisser le sida "reprendre du terrain", au moment où l'épidémie de Covid-19 "relègue d'autres pathologies dans l'ombre et le silence", a souligné Emmanuel Macron, samedi 27 mars, dans un message Facebook"Depuis un an, la Covid contraint nos vies, circonscrit nos déplacements, restreint nos relations humaines. Comme si cela ne suffisait pas, elle éclipse d'autres urgences sanitaires", écrit le chef de l'Etat, déplorant "une chute alarmante des dépistages du VIH".

Dans son message, le chef de l'Etat rappelle que "contre le sida, il y a aussi des gestes barrières. Un surtout : le préservatif". Et Emmanuel Macron de regretter que, face à cet "ennemi invisible", "nous n'avons toujours pas de vaccin et les thérapies restent lourdes".

Selon le dernier rapport de l'Onusida, 38 millions de personnes dans le monde vivent avec le VIH et plus de 12 millions de personnes attendent un traitement, qui sauve aujourd'hui la vie. En 2019, 1,7 million de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH et 690 000 personnes sont mortes de maladies liées au sida.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sidaction

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.