Saône-et-Loire : des colonies de vacances pour seniors organisées à Prissé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
À Prissé (Saône-et-Loire), des colonies de vacances pour seniors sont organisées au château Monceau. L'association Frédéric-Ozanam, qui possède ce château, propose ces séjours. Le coût est de 400 euros par semaine et par personne. -
Saône-et-Loire : des colonies de vacances pour seniors organisées à Prissé À Prissé (Saône-et-Loire), des colonies de vacances pour seniors sont organisées au château Monceau. L'association Frédéric-Ozanam, qui possède ce château, propose ces séjours. Le coût est de 400 euros par semaine et par personne. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A.Baudrand, V.Casanova
France Télévisions
France 2
À Prissé (Saône-et-Loire), des colonies de vacances pour seniors sont organisées au château Monceau. L'association Frédéric-Ozanam, qui possède ce château, propose ces séjours. Le coût est de 400 euros par semaine et par personne.

À Prissé (Saône-et-Loire), à l'ombre des marronniers, Marie-Thérèse et ses camarades jouent au mölkky et à la pétanque. Ces dames viennent quasiment toutes de Lyon (Rhône) ou de ses environs. Chaque été, elles quittent la monotonie de la ville pour se ressourcer à Prissé. "On se sent libre, on va partout, c'est vraiment très agréable. Et puis on est bien accueilli. Dès qu'il y a un problème, ils sont derrière nous", avoue l'une de ces dames. Il s'agit en quelque sorte de "colonies de vacances pour personnes âgées", comme le dit avec le sourire une autre dame.

Quatre bénévoles se relaient

Le château Monceau est l'une des anciennes demeures d'Alphonse de Lamartine. Le poète et homme politique venait ici se délasser. Aujourd'hui, 35 pensionnaires goûtent à cet art de vivre. Quatre bénévoles se relaient pour animer les journées avec des activités ludiques. Pour s'inscrire, il faut passer par l'association Frédéric-Ozanam, qui possède le château. Coût du séjour : 400 euros par semaine et par personne. À l'avenir, l'association aimerait accueillir des vacanciers de tout âge et quasiment toute l'année. Ce projet nécessiterait l'installation de nouveaux équipements et une restauration de l'édifice. Le chantier pourrait prendre plusieurs mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.