Ehpad : nouveau scandale après la découverte de filiales suisse et luxembourgeoise du groupe Orpea

Publié
Ehpad : nouveau scandale après la découverte de filiales suisse et luxembourgeoise du groupe Orpea
Article rédigé par
E.Lagarde, B.Aparis, J-L.Boulesteix, @RévélateursFTV, C.Ricco - France 3
France Télévisions

Jeudi 19 mai, Radio France révèle qu'une filiale suisse du groupe d'Ehpad Orpea a rémunéré ses dirigeants gracieusement. Médiapart a aussi mis à jour une filière luxembourgeoise.  

Le groupe d'Ehpad Orpea, déjà connu pour rationner la nourriture de ses résidents, cache d'autres secrets. Jeudi 19 mai, Radio France révèle l'existence d'une filiale du groupe, en Suisse, appelée Kauforg, qui avait la charge de l'achat des aliments. Les trois hommes à la tête de cette société suisse sont trois directeurs du siège d'Orpea en France. Pour un emploi à tiers-temps, ils sont payés 143 000 euros par an. "Les rémunérations de ces trois personnages, ça correspond à sept années de bouffe dans un Ehpad du groupe", dénonce Loïc Le Noc, secrétaire général CFDT santé sociaux.  

"On va au bout de l'innommable"  

De son côté, Médiapart révèle l'existence d'une société écran du groupe, au Luxembourg. Elle aurait permis à Orpea de couvrir des opérations financières douteuses. "Avec les filières luxembourgeoise, suisse, on va au bout de l'innommable. Il faudra qu'il y ait des poursuites", assure Pascal Champvert, président de l'association des directeurs au service des personnes âgées.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.