Selon l'OMS, une surconsommation de charcuterie et de viande rouge favoriserait certains cancers

C'est un rapport-choc qui pourrait porter un mauvais coup à la filière de la viande. France 2 livre les raisons de cette mise en garde.

FRANCE 2

Saucisse, jambon, rillettes, saucisson... La charcuterie vient d'être classée cancérigène par les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Quels éléments sont cancérigènes ? Lors de la fabrication des charcuteries, les industriels ajoutent des nitrites, une sorte de sel qui a notamment pour but de conserver les aliments. Mais le fer présent dans les muscles plus les nitrites accélèrent l'oxydation. Et plus il y a d'oxydation, plus il y a d'agents cancérigènes.

50 grammes tous les jours

Quels sont les risques ? Plusieurs études montrent le lien entre consommation de charcuterie et cancer colorectal. La première cause de mortalité chez les non-fumeurs. Cela pourrait aussi favoriser l'apparition des cancers de l'estomac.
50 grammes de charcuterie consommés tous les jours augmentent les risques de 18%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des barquettes de viande de boeuf dans les rayons d\'un supermarché. 
Des barquettes de viande de boeuf dans les rayons d'un supermarché.  ( MAXPPP)