Santé : vers une codification des arrêts maladie

La Sécurité sociale veut instaurer un système de bonus/malus pour les médecins trop généreux. Les explications de France 2.

FRANCE 2

Depuis 2012, la prime sur objectif récompense les bonnes pratiques des médecins : prescription de médicaments, informatisation du cabinet ou dépistage de certaines maladies. Des bonus qui ont rapporté à chaque généraliste en moyenne, 6 756 euros en 2015. Mais l'Assurance maladie souhaite instaurer un malus sur cette prime, pour faire des économies.

Codifier les arrêts maladie

Le Dr Éric Fondeur n'est pas convaincu par cette mesure : "Si le patient me dit que ça marche mieux quand ce n’est pas le générique, je mets un substituable", explique-t-il. La Sécu envisage que cette prime concerne aussi la délivrance des arrêts maladie, avec un barème très précis : cinq jours maximum pour une grippe saisonnière, par exemple. Les médecins qui respecteront ce barème verront leur prime gonfler en fin d'année.

Le JT
Les autres sujets du JT