Cet article date de plus d'un an.

Santé : les médecins libéraux en grève pour une semaine

Publié
Santé : les médecins libéraux en grève pour une semaine
Santé : les médecins libéraux en grève pour une semaine Santé : les médecins libéraux en grève pour une semaine
Article rédigé par France 2 - F.Bouquillat, E.Prigent T.Leriche, T.Simonet, J.Cohen-Olivieri France 3 Île-de-France
France Télévisions
France 2
Pour leur deuxième mouvement, qui a débuté lundi 26 décembre, les médecins libéraux ont annoncé être en grève pour au moins une semaine. Ils réclament notamment le doublement du tarif de consultation.

Les médecins libéraux sont en grève dès le 26 décembre et ce, au moins jusqu’au jour de l’An. Un peu partout en France, les médecins généralistes sont en grève ; ils vont mal et veulent le faire savoir. "Nous avons toujours l’impression de devoir aller de plus en plus vite, prendre de plus en plus de patients en charge et nous n’arrivons plus à prendre le temps pour soigner les gens", déplore le docteur Olivier Blin, médecin généraliste à Craponne (Rhône). Ils souhaitent que la consultation passe de 25 à 50 euros. Mais cela coûterait 7 milliards d’euros à la Sécurité sociale, d’après des estimations.

Un moment mal choisi

D’après les médecins, cela leur permettrait d’embaucher des secrétaires. En cette période de grève, il est en tout cas difficile de trouver un généraliste. Résultat : l’affluence explose à SOS Médecins ainsi qu’aux urgences hospitalières. "Le moment de la grève, c’est sûr qu’il est mal choisi (....). C’est pas en pleine épidémie de grippe et en pleines vacances qu’il faut désarmer la population", estime le professeur Frédéric Adnet, chef du service des urgences à l’hôpital Avicennes (Seine-Saint-Denis).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.