Santé : les écrans perturbent le sommeil

Les médecins en sont sûrs : passer ses soirées devant un écran nuirait gravement à notre sommeil.

FRANCE 2

La famille Lafeuillade est hyper-connectée. La grand-mère sur sa tablette, la maman et les petits-enfants les yeux rivés sur leurs ordinateurs ou téléphones portables. Or passer la soirée sur la lumière bleue des écrans perturberait le sommeil, selon les médecins. "J'essaye de travailler sur une très faible luminosité, mais le matin j'ai un peu mal aux yeux", convient Guillemette, 18 ans, qui suit certains de ses cours de médecine sur ordinateur. Pour le docteur Sylvie Royant-Parola, le manque de sommeil peut entraîner des troubles de la mémoire et des la concentration, des somnolences, mais aussi des effets à plus long terme. "La privation de sommeil va générer des troubles cardio-vasculaires et des troubles métaboliques comme des prises de poids importantes chez les jeunes", explique cette spécialiste du sommeil.

"En 50 ans on a perdu à peu près 1h30 de sommeil par jour"

Tout se passe dans le cerveau, explique l'enseignant chercheur Thierry Gallopin, qui se consacre au sommeil depuis près de vingt ans. Dans son laboratoire, il étudie les mécanismes d'endormissement et du réveil : deux armées de neurones qui s'affrontent en permanence. Les neurones de l'éveil produisent de l'adénosine, une substance qui va entraîner le sommeil, vers 22h. Mais la consommation de café et l'utilisation d'écrans bloquent ce processus et relancent les neurones de l'éveil. "En 50 ans on a perdu à peu près 1h30 de sommeil par jour. C'est dû à la généralisation des lumières artificielles, mais également à l'évolution des nouvelles technologies", explique-t-il. Un mode de vie qui concerne trois familles sur quatre en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme devant un écran d\'ordinateur (photo d\'illustration)
Un homme devant un écran d'ordinateur (photo d'illustration) (MAXPPP)