Santé : augmenter la confiance dans les génériques

De nombreuses personnes continuent à préférer les originaux aux médicaments génériques. Certains médecins refusent même de les prescrire, pourtant ils sont équivalents et bons pour les comptes de la Sécurité sociale.

France 3

"En prenant son médicament générique, Jean peut compter sur des dizaines d'experts..." Un clip, mais aussi des affiches, des spots pour la radio, des vidéos pour le net, dans les semaines qui viennent, les médicaments génériques seront un peu partout. La campagne lancée par le ministère de la Santé ce mardi 27 septembre vise à premier lieu à tranquilliser les français. "Devenir générique ça se mérite" est son slogan.

Une boîte sur trois de génériques

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé explique que pour "être génériqué, un médicament doit faire ses preuves. Il doit faire ses preuves dans le processus de recherche, il doit faire ses preuves comme médicament prescrit à des patients." Les médicaments génériques connaissent un succès croissant : en 2002, ils représentaient seulement une boîte vendue sur vingt, en 2013 on atteint une boîte sur trois.

 

Le JT
Les autres sujets du JT