Cet article date de plus de douze ans.

Restrictions pour les pélerinages à la Mecque

Les ministres arabes de la Santé se sont mis d'accord pour restreindre cette année les pélerinages à La Mecque
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Pélerinage à la Mecque (© France 3)
Les ministres arabes de la Santé se sont mis d'accord pour restreindre cette année les pélerinages à La MecqueLes ministres arabes de la Santé se sont mis d'accord pour restreindre cette année les pélerinages à La Mecque

Réunis mercredi au Caire sous l'égide de l'Organisation mondiale de la Santé, ils souhaitent ainsi limiter les risques d'expansion du virus A(H1N1) de la grippe.

Selon Ibrahim al-Kerdani, le porte-parole en Egypte de l'OMS, ces mesures doivent encore être approuvées par les Etats ayant participé à cette réunion.

Ces restrictions, selon l'OMS, concerneraient les pélerins les plus vulnérables comme les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants de moins de 12 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques.

Hussein Gezairi, le directeur régional de l'OMS pour le Proche-Orient, a estimé mercredi que le Gouvernement saoudien ratifierait certainement ces recommandations.

L'Egypte a recommandé aux pèlerins les plus vulnérables, comme les femmes enceintes, d'éviter d'aller à La Mecque en raison de la grippe A, alors que le pays a enregistré son premier décès dû au virus A(H1N1), une femme revenant d'Arabie saoudite.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a averti vendredi dernier que le virus de la grippe A se propageait dans le monde à une vitesse "sans précédent" par rapport à d'autres épidémies, renonçant à fournir des statistiques globales sur la pandémie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.