Vidéo "Être un objet sexuel m'a mise mal à l'aise" : elle raconte sa réduction mammaire

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Peu après ses 18 ans, elle a subi une réduction mammaire. Sur TikTok, Kelsey a choisi de partager son expérience. Elle raconte pourquoi.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Peu après ses 18 ans, elle a subi une réduction mammaire. Sur TikTok, Kelsey a choisi de partager son expérience. Elle raconte pourquoi.

Peu après ses 18 ans, Kelsey a subi une réduction mammaire. "Je pense que j'ai toujours eu du mal à supporter d'avoir une grosse poitrine, surtout au lycée", confie la jeune femme laquelle précise avoir d'abord voulu se faire opérer "à cause des douleurs". En plus de l'inconfort qu'elle subissait, Kelsey se sentait également mal dans sa peau. "À un moment donné, être la cible de tous ces regards, être un objet sexuel, être objectifiée m'a mise mal à l'aise", raconte-t-elle. À peine trois semaines après son opération, Kelsey se souvient avoir de nouveau été capable d'effectuer des choses qu'elle avait du mal à faire avant.

L'adolescente a partagé son expérience avec ses 54 000 followers sur TikTok où elle doit parfois se confronter aux remarques sexistes de certains. Malgré les désagréments physiques du début et les critiques, Kelsey ne regrette pas son choix. "Les cicatrices, c'est le cadet de vos soucis à ce stade car personne d'autre que vous ne peut les voir (…) je peux tout faire normalement maintenant", se réjouit-elle. Près de 44 000 opérations de réduction mammaires ont été pratiquées en 2018.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Psycho - Bien-être

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.