Cet article date de plus de quatre ans.

David Le Breton : "La marche est une forme de résistance"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
David Le Breton : "La marche est une forme de résistance"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Invité du 13 heures, le sociologue et anthropologue à l’université de Strasbourg, David Le Breton, est un défenseur et spécialiste de la marche à pied.

"Je marche tous les jours, j’adore marcher, pendant des heures et des heures toutes les semaines", indique David Le Breton. Auteur du livre Tenir, aux éditions Métailié, il explique l’engouement des Français pour la marche à pied par "un retour au corps""Dans une société sédentaire où tout le monde reste assis, derrière le volant de sa voiture, derrière ses écrans, derrière son bureau ou devant la télévision, le marcheur est un homme ou une femme qui se met debout."

Marcher "au moins une heure par jour"

David Le Breton voit la marche comme "une forme de résistance", une "manière de prendre son temps dans une société où le temps nous prend sans arrêt". Selon lui, le gros avantage de la marche est que chacun décide de son rythme. Pour garder la forme, il préconise de marcher au moins "une heure par jour", l’essentiel étant d’avoir "une relation physique avec le monde".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Psycho - Bien-être

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.