Bien-être : se lever tôt, est-ce vraiment la clé de la réussite ?

Une équipe de France 2 a suivi deux Français qui ont décidé de se lever plus tôt. Explications.

FRANCE 2

Plus de grasses matinées pour Laura, Toulousaine de 24 ans. Le matin, le réveil sonne à 5h30 et ce tous les jours de la semaine. Désormais, elle prend son temps. Elle se couche vers 22 heures tous les soirs et chaque matin au réveil, elle suit le même rituel. Deux heures pour s'occuper d'elle avant d'aller travailler. De la méditation, de la lecture et du sport, la ville dort encore, mais Laura court déjà sur son tapis. "Je me sens plus en forme maintenant qu'avant, à tous les niveaux du coup", explique-t-elle au micro de France 2.

La clé de la réussite ?

Se lever tôt est une mode qui vient des États-Unis. Sur les réseaux sociaux, les adeptes du réveil matinal échangent leur expérience. Des célébrités comme Michelle Obama ou la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour se vantent d'être debout à l'aube, ce serait la clé de la réussite. Mais Danna Nammour, ostéopathe, remarque que "les Américains tournent toujours tout à l'extrême". Pour elle, 30 minutes avant son réveil habituel peuvent également suffire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les actifs français dorment en moyenne 6h55 par nuit, selon une étude de l\'Institut national du sommeil et de la vigilance publiée en 2012.
Les actifs français dorment en moyenne 6h55 par nuit, selon une étude de l'Institut national du sommeil et de la vigilance publiée en 2012. (GETTY IMAGES)