Nevers : la maternité lutte contre le manque de personnel

Publié Mis à jour
Nevers : la maternité lutte contre le manque de personnel
Article rédigé par
F.Prabonnaud, P.Maire, N.Bergot - France 2
France Télévisions

À Nevers, dans la Nièvre, la maternité se mobilise contre le manque criant de personnel. Après une fermeture temporaire où seules les urgences étaient assurées, la réserve sanitaire a été appelée pour voir le service ouvrir de nouveau.

Les jeunes parents de Lison sont soulagés, la naissance de leur enfant a finalement pu se dérouler dans la maternité de Nevers (Nièvre). Après le départ successif de dix sage-femmes, le service a dû fermer ses portes, n’assurant que les urgences. Comme pendant la crise du Covid, la réserve sanitaire a été appelée en renfort pour pallier les différents départs. Ses membres sont plutôt étonnés de se rendre dans la Nièvre. Ces huit sage-femmes et cinq infirmières sont plus habituées à aller dans les DROM.

L’hôpital cherche des renforts

Six infirmières ont été recrutées avant la fin de la mission de la réserve sanitaire. Pour attirer de nouveaux éléments dans son équipe, le directeur propose des conditions avantageuses. Avec un logement pour neuf mois, une titularisation immédiate et un salaire plus élevé que la moyenne, la maternité compte bien recruter au minimum  quatre autres sage-femmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.