Cet article date de plus de six ans.

Nouveaux tarifs pour les consultations : "C'est du gagnant-gagnant" pour les médecins et les patients

Les nouveaux tarifs de consultations "complexes" et "très complexes" sont entrés en vigueur mercredi. Invité de franceinfo, Jean-Paul Ortiz, de la Confédération des syndicats médicaux français, estime que tout le monde y trouvera son compte. 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un médecin pendant une consultation à Coray (Finistère), le 11 mars 2016. (MAXPPP)

Invité de franceinfo mercredi 1er novembre, le docteur Jean-Paul Ortiz, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), a défendu les nouveaux tarifs de consultations "complexes" et "très complexes" à 46 et 60 euros chez les généralistes et les spécialistes. Selon lui, ils profitent aussi bien aux médecins qu'aux patients qui bénéficieront d'un meilleur service. 

franceinfo : Est-ce que les remboursements des consultations en hausse seront assurés ?

Jean-Paul Ortiz : Ces consultations complexes et très complexes seront prises en charge par la sécurité sociale et par la mutuelle, au même titre que les autres. Il s'agit de consultation à tarifs différents, dans des situations très particulières. Par exemple, la première consultation pour la mise en place d'une contraception chez la jeune fille. Cela prend du temps, il faut lui expliquer l'ensemble des maladies transmissibles mais aussi les autres voix de prévention et de contraception. Bref, ce n'est que la juste reconnaissance d'un certain nombre de consultations que nous faisions qui seront clairement identifiées. C'est un plus pour les patients parce qu'ils savent que ces consultations-là auront un vrai contenu. Elles seront plus longues."

Cela signifie-t-il qu'il y aura une meilleure qualité de rendez-vous?

Cela veut dire que des consultations seront identifiées tant par le patient que le médecin. Certaines consultations mériteraient qu'on y passe plus de temps, donc le tarif unique à 25 euros n'est pas adapté. Vous ne pouvez pas mettre en place certains traitements ou avancer sur une pathologie très lourde, en 10 minutes. Et si cela mérite du temps, cela mérite un autre tarif.

Pensez-vous que cela peut pousser les jeunes médecins à devenir médecin généraliste ?

Ces consultations complexes et très complexes sont accessibles mais pas à tous les médecins, dans toutes les situations. C'est dommage, on aurait aimé que ce soit plus large, mais ça fait partie d'une meilleure reconnaissance du travail du médecin libéral et cela favorisera l'attractivité de notre métier. Ce n'est pas normal qu''il n'existe qu'un seul tarif de consultation. Là, le patient attend aussi un service qui soit différent. Cela va dans le bon sens à la fois pour l'un et pour l'autre. C'est du gagnant-gagnant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.