Cet article date de plus de deux ans.

Grenoble : le chirurgien accusé de manquements graves contre-attaque

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Grenoble : un chirurgien accusé de manquements graves contre-attaque
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'avocat du chirurgien de Grenoble (Isère), dont les méthodes ont été dénoncées par 80 patients, s'est exprimé vendredi 10 mai pour organiser la défense de son client.

Accusé de manquements graves par 80 patients, le chirurgien de Grenoble (Isère) organise sa défense. Vendredi 10 mai, son avocat a donné une conférence de presse et expliqué avoir porté plainte pour diffamation et dénonciation calomnieuse envers les victimes présumées. "Cette présomption d'innocence du docteur V est magistralement bafouée par ces prétendues victimes", a pointé Me Bernard Boulloud.

Une famille accuse le médecin d'homicide involontaire

Depuis plusieurs semaines pourtant, les témoignages se succèdent, comme celui de Frédérique Bagalino, opérée en 2009 par le docteur V. Les infections se sont multipliées, elle a dû être amputée. "Cela fait dix ans que mon quotidien, c'est hôpital, centre de rééducation, intervention, échec, antibiotiques", décrit-elle. Une famille accuse même désormais le médecin d'homicide involontaire : un homme de 73 ans serait décédé des suites de son opération.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Professions médicales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.