Canicule : temps de travail adapté sur les chantiers

Face à cet épisode caniculaire prématuré, les entreprises doivent adapter leur travail à la chaleur.

FRANCE 3

Commencer sa journée plus tôt. C'est la solution adoptée par les entreprises du BTP pour offrir de meilleures conditions de travail à leurs employés. Sur le toit, les conditions sont extrêmes et la température ressentie peut atteindre 45°C. Alors, les travaux sont davantage menés à l'intérieur du bâtiment et les employés s'équipent de lunettes pour se protéger des rayons renvoyés par le béton. Pour ces ouvriers, il est indispensable de boire au moins 3 litres d'eau par jour. Une attention particulière est portée au grutier, en première ligne devant les rayons du soleil.

Pas d'indemnisation en cas de canicule

La loi prévoit bien un régime de chômage-intempéries, mais seulement en hiver, le chef de chantier Alberto Maltese voudrait que cette indemnisation soit appliquée en cas de canicule. Sur les chantiers, les températures vont continuer à grimper jusqu'à vendredi 28 juin, mais pour le moment, aucune annulation n'est prévue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ouvrier sur un chantier, mardi 25 juin.
Un ouvrier sur un chantier, mardi 25 juin. (FRANCE 3)