VIDEO. "On est complémentaires"… Aveugle depuis 30 ans, il raconte sa relation avec son chien-guide

Michel Rossetti est aveugle depuis près de 30 ans, à la suite d’un décollement de rétine. Cet handicap l’a contraint à s’adapter à une nouvelle vie. Au quotidien, il est aidé par Ghost, son chien-guide.

Voir la vidéo
BRUT

Un coéquipier et un animal de compagnie

Quotidiennement, Michel Rossetti et Ghost entretiennent deux types de relations. Il y a une relation fondée sur le travail où le chien est un vrai coéquipier. Puis, il y a l’animal de compagnie. Le maître de Ghost décrit un chien "tout à fait comme les autres". L'animal va s’amuser dans la neige ou sauter dans l’eau comme le ferait un chien lambda. Mais "quand il a son harnais, il y a une relation d’équipe", explique-t-il.

"Le chien choisit le parcours pour nous"

Au sein de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles, il y a une politique de sélection qui est menée pour que les chiens soient stables émotionnellement. L’animal doit, par exemple, être capable de supporter la vie en ville ou encore les transports en commun. Michel Rossetti explique que le soutien d’un chien-guide "libère de toute tension nerveuse" car c’est "le chien qui choisit le parcours". La canne, en revanche, n’a pas cette faculté.

Michel pointe toutefois certaines personnes ne connaissant pas la réglementation sur le chien-guide qui date de plus de 30 ans. Elle autorise le chien-guide à aller partout. "Quand on me dit : pas de chien ici, c’est pas le chien qu’on refuse, c’est moi, en fait", regrette-t-il.

VIDEO. \"On est complémentaires\"… Aveugle depuis 30 ans, il raconte sa relation avec son chien-guide
VIDEO. "On est complémentaires"… Aveugle depuis 30 ans, il raconte sa relation avec son chien-guide (BRUT)