VIDEO. "Les mutuelles n'augmentent pas leurs prix" avec le "reste à charge zéro", affirme le gouvernement

La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé, Christelle Dubos, a expliqué que cette question fera l'objet d'un suivi du gouvernement.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

La mise en place du "reste à charge zéro" pour les soins optiques, dentaires et auditifs n'entraînera pas une augmentation des tarifs des mutuelles, contrairement à ce que certains organismes ont écrit à leurs assurés, a assuré Christelle Dubos, mercredi 2 janvier sur franceinfo. La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé et des Solidarités a parlé d'un "contrat moral", d'une "question de confiance", qui fera l'objet d'un suivi du gouvernement.

On saura leur rappeler leurs engagements.

Christelle Dubos

à franceinfo

La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé a insisté sur le fait que "les mutuelles n'augmentent pas leurs prix". Christelle Dubos a expliqué que "certaines mutuelles et certains assureurs se sont dit on va profiter du reste à charge pour augmenter les tarifs. Elles sont revenues là-dessus".

Toutefois, elle a admis que "des courriers sont partis entretemps". Mais selon Christelle Dubos, "l'ensemble des mutuelles et fédérations de mutuelles se sont engagées à rembourser les personnes" concernées. "Il n'y aura pas d'augmentation des mutuelles avec la mise en place du reste à charge zéro."

Christelle Dubos, secrétaire d\'État auprès de la ministre de la Santé et des Solidarités, le 2 janvier 2019.
Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé et des Solidarités, le 2 janvier 2019. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)