Santé : tollé autour d'un possible retour de l'alcool dans les stades

Depuis 1991 et la loi Évin, la vente d'alcool est interdite dans les stades. Une proposition de loi en faveur de son retour fait aujourd'hui polémique dans le monde médical.

FRANCE 3

L'alcool va-t-il être de retour dans les stades ? 105 députés de La République en marche soutiennent un projet de loi permettant de réintroduire l'alcool dans les stades sous certaines conditions. "C'est un article qui est inscrit dans la PPL (proposition de loi) qui dit que comme dans les manifestations qui sont amateurs, chez les professionnels, on peut permettre une vente d'alcool sur dix événements. Ce n'est pas grand-chose", met en avant Corinne Vignon, députée LREM de Haute-Garonne.

La porte ouverte aux dérives ?

Depuis la loi Évin du 10 janvier 1991, seuls les clubs amateurs peuvent bénéficier d'une dérogation et vendre de l'alcool lors de dix événements par an. Mais selon les addictologues, une telle décision constituerait une attaque contre la santé publique. "On va multiplier les occasions de boire dans les stades, donc on va augmenter la consommation", rapporte le docteur Bernard Basset, addictologue. À Toulouse (Haute-Garonne), les supporters estiment que le retour de l'alcool n'est pas forcément une bonne chose : "Il y a tellement de violence physique et orale que ça ne ferait qu'empirer les choses". Pour certains, cela ne changera rien, comme dans les loges où le champagne coule à flot !

Le JT
Les autres sujets du JT
Un terrain de football, en Norvège.
Un terrain de football, en Norvège. (YORICK JANSENS / BELGA MAG / AFP)