Pollution : l’hydrogène sulfuré à l’origine des sargasses et de nombreux désagréments en Guadeloupe

Publié
Pollution : l’hydrogène sulfuré à l’origine des sargasses et de nombreux désagréments en Guadeloupe
Article rédigé par
C. Theophile, J.-M. Mavounzy, M. AvrilA. Teternoz, Guadeloupe la 1ère - France 3
France Télévisions

Lundi 1er août, la Guadeloupe est en proie à une invasion de sargasses sur les plages. C’est une algue nocive qui serait causée par une trop forte concentration d’hydrogène sulfurée.

Elles dénaturent le paysage et rendent dangereux l’accès aux plages, les sargasses ont massivement envahi les bords de la rivière Sarcelle en Guadeloupe. Depuis plusieurs semaines, les algues sont sur la plage et les Guadeloupéens regrettent de ne pas voir la situation s’arranger. L’hydrogène sulfuré présent dans le cours d’eau cause de la rouille jusque chez les riverains qui vivent proches de la rivière. 

Des effets dévastateurs

Ainsi, pour la santé, un risque existe, mais pas seulement puisque la salle de bains, les portes, et même les ustensiles de cuisine sont touchés par l’hydrogène sulfuré. "Vous avez des effets qui sont multiples. D’une part au point de vue respiration, d’autres effets que vous pouvez constater au niveau des poignées de portes, au niveau du carrelage, c’est inimaginable", témoigne Léo Guimard qui habite à proximité. L’homme ne veut pas partir. Depuis début juillet, la zone est placée en alerte et les autorités déconseillent vivement aux riverains de s’en rapprocher.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.