Plus de 1 000 médecins ont été agressés en France en 2017

C'est le chiffre le plus élevé jamais comptabilisé par le Conseil national de l'ordre des médecins depuis 2003.

En 2017, plus de 1 000 médecins ont été agressés en France.
En 2017, plus de 1 000 médecins ont été agressés en France. (ARNO BURGI / DPA / AFP)

Le chiffre fait froid dans le dos. En 2017, plus de 1 000 médecins ont été agressés en France, selon le Conseil national de l'ordre des médecins. Du jamais-vu depuis la création de son observatoire de la sécurité en 2003, révèle Le Parisien. "Si la mesure du problème n'est pas prise, on va voir des médecins quitter certaines zones et ne plus faire de visites à domicile", a réagi Alain-Michel Ceretti, président de France Assos Santé.

Dans le détail, les femmes médecins sont désormais les plus agressées (51% des victimes l’an passé, contre 46% en 2016). Les deux départements les plus touchés sont le Nord, avec 108 agressions en 2017, et les Bouches-du-Rhône, avec 107 faits recensés. Les généralistes représentent 61% des médecins agressés. En 2016, 920 agressions avaient été comptabilisées.

"Les patients étaient traumatisés"

Le docteur Hervé Boissin, généraliste dans le 16e arrondissement de Paris, raconte, dans Le Parisien, qu'il a du faire face à une salve d'insultes en décembre 2017. "C’était vraiment violent. J’étais très marqué mais ma salle d’attente aussi. Les patients étaient traumatisés. Tout le monde trinque dans ces cas-là. La peur s’installe, ce n’est pas serein." Il demande aujourd'hui aux pouvoirs publics, et notamment au ministère de l'Intérieur, de réagir.