Octobre Rose : devant la baisse du dépistage, la ligue contre le cancer s'alarme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Octobre Rose : devant la baisse du dépistage, la ligue contre le cancer augmente ses champs d'action
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

C'est la 28e édition d'Octobre Rose mais les femmes ne prennent pas encore le réflexe systématique de se faire tester. Natacha Lefebvre-Hiolin, directrice de la Ligue contre le cancer Essonne, est l'invité du 23h de franceinfo vendredi 1er octobre.

La crise sanitaire a fait chuter le taux de dépistage pour le cancer du sein. "La Ligue souhaite s'engager pour mobiliser les femmes de 50 à 74 ans et dire à ces femmes qu'il faut aller au dépistage. À cause du Covid-19, une femme sur huit sera touchée par le cancer du sein l'année prochaine", Natacha Lefebvre-Hiolin, directrice de la Ligue contre le cancer Essonne, sur franceinfo vendredi 1er octobre.

Le taux de dépistage a chuté de 10%

La plupart des femmes n'ayant pas de symptômes se disent le plus souvent qu'elles ne doivent pas forcément se faire tester. Pour exemple, le taux de dépistage a chuté de 10% pendant la pandémie et pour de nombreuses femmes, le sujet n'était pas important. "Plus on détecte tôt le cancer du sein, plus on a de chance de le soigner, la femme guérit dans neuf cas sur six. Il ne faut pas attendre d'avoir un symptôme pour se faire tester", ajoute la directrice de la Ligue contre le cancer Essonne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.