France : croissance historiquement basse des dépenses de santé

Les dépenses de santé augmentent moins vite que lors des années précédentes. Un effort supplémentaire est toutefois prévu l’an prochain.

FRANCE 2

En 2017, chaque Français a dépensé 2977 euros, en moyenne, pour ses frais de santé. Cette croissance historiquement basse de 1,3% s’explique par un fort ralentissement des soins hospitaliers. Cependant, les dépenses de santé sont globalement en hausse, avec une croissance continue. Les causes : le vieillissement de la population ou l’explosion des maladies chroniques notamment. La France figure toujours sur le podium des pays les plus dépensiers dans ce secteur, juste derrière les États-Unis et la Suisse.

Un effort supplémentaire pour l’an prochain

Sur ces presque deux milliards de dépenses de santé en 2017, la sécurité sociale prend en charge près de 80%, la plus grosse part, tandis que les mutuelles et assurances en prennent environ 13%. Le montant restant à charge pour chaque foyer était de 7,5%. La France devrait réaliser un effort supplémentaire l’an prochain et consacrer 200 millions d’euros de plus aux dépenses de santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration de médicaments dans une pharmacie. 
Illustration de médicaments dans une pharmacie.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)