Dengue : La Réunion en guerre contre les moustiques

L'île de La Réunion connait une épidémie de dengue sans précédent. Sur place, tout est mis en oeuvre pour lutter contre la propagation de la maladie.

FRANCE 2

L'ouest et le sud de l'île de La Réunion sont touchés par une épidémie sans précédent. Dans le petit hôpital de Saint-Paul, sur la côte, entre trois et cinq patients se présentent chaque jour aux urgences avec les symptômes de la dengue. Un patient affirme avoir 40 degrés de fièvre depuis cinq jours. Depuis le début de l'année, 2 598 cas ont été recensés sur l'île, 62 ont nécessité une hospitalisation. Dans 99% des cas, elle guérit spontanément avec du paracétamol.

Lutter contre l'épidémie

Dans de très rares cas, la dengue peut être fatale. La maladie est transmise via les moustiques-tigre ; habitants et vacanciers prennent leurs précautions. Pour réduire le nombre de moustiques, des bénévoles font du porte-à-porte pour évacuer les eaux stagnantes des particuliers. Depuis le début de l'année, 5 000 maisons ont été traitées chimiquement. Le risque n'est pas limité à la Réunion. Un malade peut propager la dengue s'il est piqué par un autre moustique-tigre en revenant de La Réunion. Les autorités espèrent que l'arrivée imminente de l'hiver austral sur l'île limite la propagation de la maladie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le moustique tigre -ou aedes albopictus- est identifiable à ses rayures noires et blanches
Le moustique tigre -ou aedes albopictus- est identifiable à ses rayures noires et blanches (CDC / BSIP)