Covid-19 : des voyageurs soumis à une quarantaine pour éviter la propagation des variants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des voyageurs soumis à une quarantaine pour éviter la propagation des variants
France 3
Article rédigé par
A-C.Poignard - France 3
France Télévisions

Le gouvernement souhaite éviter à tout prix la propagation des variants du Covid-19 sur le territoire. À partir du 24 avril, les voyageurs qui arrivent de Guyane, du Brésil, de l'Argentine ou encore d'Afrique du Sud devront se plier à une quarantaine de 10 jours.

Le gouvernement français tente d'éviter la propagation des variants du Covid-19 sur le territoire. Pour se faire, les voyageurs arrivants de quatre pays devront se plier à une quarantaine de dix jours, dès le 24 avril. Il s'agit du Brésil, de l'Argentine, du Chili et de l'Afrique du Sud. Un département français est également concerné : la Guyane. "Seuls pourront rentrer les ressortissants français et les personnes étrangères résidant en France", explique la journaliste Anne-Claire Poignard, sur le plateau du 19/20 de France 3.

Présenter des tests Covid négatifs

"Première obligation : il faudra présenter des tests, et cela commencera dès l'embarquement", poursuit la journaliste. Il y a alors deux options : "Soit vous avez un test PCR de moins de 36 heures, soit vous avez un test PCR de moins de 72 heures. Il faudra alors le compléter par un test antigénique de moins de 24 heures." Et à l'arrivée en France, un autre test antigénique sera obligatoire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique de santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.