Alzheimer : des thérapies pour se passer des médicaments

Les médicaments prescrits aux patients atteints de la maladie d'Alzheimer ne seront plus remboursés à partir du 1er août. Les autorités sanitaires jugent leur efficacité insuffisante. La décision est critiquée par l'association France Alzheimer. Mais d'autres thérapies existent contre la maladie.

FRANCE 2

Dans une unité Alzheimer, on teste une méthode venue des Pays-Bas, le "Snœzelen". Les patients sont amenés dans un espace spécialement aménagé, éclairé d'une lumière tamisée, bercé d'une musique douce. Des patients atteints de pertes de mémoire et de troubles du comportement pratiquent quelques activités en compagnie de professionnels.

La technique "Snœzelen" semble efficace

"Dans l'unité Alzheimer, ça apporte pour certains patients qui sont angoissés, la diminution des angoisses. Ça apporte de la réassurance", explique Sylvie Priou, animatrice à l'hôpital gériatrique Les Magnolias (Essonne). Ces séances de "Snœzelen" font ici partie de la prise en charge des patients. "Dans un grand nombre de cas, les troubles de comportements sont réduits de façon significative par les approches humaines et ces approches comportementales. Le recours aux médicaments est très limité", constate avec satisfaction Isabelle Agostino-Gaschard, directrice des soins. La technique semble efficace, à condition de pouvoir trouver et financer les personnels compétents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une malade d\'Alzheimer et sa fille (illustration).
Une malade d'Alzheimer et sa fille (illustration). (GETTY IMAGES)