Les hopitaux suivent les mouvements de grève

Dans plusieurs entreprises ou secteurs, les syndicats ont appelé massivement leurs salariés à faire grève contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail. Les universités, la SNCF, les médias et d'autres secteurs comme les hôpitaux ont répondu à l'appel des syndicats. 

La SPHP (Syndicat des Praticiens de l'hôpital public) et la CPH (Confédération des praticiens des hôpitaux) "ont décidé de rejoindre l’intersyndicale très large constituée contre ce projet de loi". L'Union syndicale Solidaires (SUD) "appelle à participer à toutes les initiatives à commencer par celles du 9 mars". La Fédération Santé et Action Sociale CGT "s’inscrira pleinement dans ces journées d’actions professionnelles et interprofessionnelles".

Selon Europe 1, la CGT a lancé un mot d'ordre de grève interprofessionnel avec des préavis déposés dans le secteur de la santé sur les hôpitaux Pasteur et Larchet à Nice. Joëlle, secrétaire médicale, explique à cette radio que "Ça ne va plus". Elle dit ne jamais avoir ressenti un tel malaise en tentant de mobiliser dans les services, "les gens sont fatigués et on besoin d'être entendus" décrit-elle. "Les conditions de travail sont très difficiles et si, en plus, on attaque les heures supplémentaires et le droit du travail, alors ça ne va plus" explique une autre membre de la CGT.

La Fédération Santé et Action Sociale CGT appelle également à manifester le 11 mars  pour un véritable plan Emploi – formation, reconnaissance des qualifications.

Le 15 mars, la CGT, FO et SUD lancent un appel commun pour l’ensemble des salariés du médico-social et du social.