Alsace-Moselle : cotisations sécu en baisse en 2012

Au moment où tout augmente, les cotisations maladie vont reculer l’an prochain dans cette partie de la France grâce à la bonne santé du régime local d'assurance maladie. Ce phénomène s’explique par des particularités historiques.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La décision a été prise par le conseil d’administration fin novembre quand il a constaté que les recettes de 2011 ont dépassé les dépenses de plus de 5,5 millions d'euros, à quoi se sont ajoutés des produits financiers d'environ 18 millions d'euros.

Système spécifique  

Chaque mois, les salariés et retraités de ce territoire versent en plus des cotisations que paient tous les français une sur-cotisation qui leur permet d’accéder à une complémentaire santé obligatoire. Grâce à cela, le taux de remboursement des honoraires médicaux est de 90% contre 70% au plan national.
Cette spécificité est l’héritage de l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’empire Allemand en 1871. C'est la sur-cotisation qui va baisser en 2012 : elle passera de 1,6% à 1,5% de la totalité du salaire.  

Pas de miracle

Modeste, le président du régime local précise que la sécu ne se porte pas mieux chez lui qu’ailleurs en France ; la consommation de soins par assuré est globalement similaire à celle du pays. En revanche, les assurés d'Alsace-Moselle bénéficient d'une complémentaire santé extrêmement redistributrice, avec des cotisations proportionnelles au salaire, alors que les complémentaires ont souvent des tarifs pas du tout liés au salaire.

La bonne santé de la sécu d’Alsace et de Moselle s’explique aussi par le fait qu’elle tire avantage de frais de gestion réduits liés à son adossement au régime général ou encore de l'inutilité de se faire de la publicité, puisqu'il est obligatoire.