Cet article date de plus de cinq ans.

Mort de Naomi Musenga : ses frères lancent un appel au calme

"On appelle vraiment à la non-violence", déclarent à BFMTV, samedi, Gloire et Martial Musenga.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Gloire Musenga (gauche) et Martial Musenga, les frères de Naomi Musenga, face à une caméra de BFMTV. (BFMTV)

Une marche blanche à la mémoire de Naomi Musenga sera organisée mercredi 16 mai. Ses deux frères, Gloire et Martial, lancent un appel au calme dans une interview à BFMTV après les menaces qui ont visé des personnels du Samu. "Toutes les personnes qui veulent se joindre à la marche peuvent venir, d'où elles veulent. Mais on appelle vraiment à la non-violence", déclare Gloire.

On en veut à personne personnellement. La chose, c'est vraiment qu'on veut seulement honorer sa mémoire.

Martial Musenga, frère de Naomi Musenga

à BFMTV

Les deux frères assurent ne pas en vouloir aux deux opératrices du Samu qui ont répondu à leur sœur. "Si elles ne l'ont pas aidée, c'est à cause de problèmes dans leur structure, pendant leurs heures de travail, auparavant, etc... Ça n'a rien à voir. Elles n'avaient rien contre Naomi personnellement, elles ne la connaissaient pas. Donc ce n'est pas leur faute", estime Martial. "Tout arrive pour une raison. Si c'est arrivé, c'est qu'il se passera forcément quelque chose après ça", poursuit-il.

"La pensée qu'il faut retenir, c'est vraiment que la justice soit faite pour elle, pour la famille pour toute la France", a ajouté Gloire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.