Cet article date de plus d'un an.

Santé : le sémaglutide, un produit détourné et dangereux

Publié
Santé : le sémaglutide, un produit détourné et dangereux
Santé : le sémaglutide, un produit détourné et dangereux Santé : le sémaglutide, un produit détourné et dangereux
Article rédigé par France 3 - P. Magne, O. Denoun, E. Henry, F. Guibal, L. Wintergerst
France Télévisions
France 3
Initialement utilisé pour lutter contre le diabète, le sémaglutide est de plus en plus utilisé comme solution miracle pour maigrir. Une pratique qui comporte d'importants risques pour la santé.

Des pertes de poids impressionnantes et rapides. Pour des milliers d'internautes, le nouveau remède miracle pour maigrir, c'est de s'injecter du sémaglutide. Normalement, ce médicament est utilisé pour lutter contre le diabète et permet de réguler le taux de sucre dans le sang. Si le sémaglutide permettrait de perdre jusqu'à 15% de son point initial en un an, son utilisation détournée peut s'avérer dangereuse. "Ça peut être des effets indésirables bénins digestifs, parfois des constipations sévères et des inflammations du pancréas. Ça peut aller, dans de rares cas, jusqu'à des cancers", explique François Montastruc, médecin pharmacologue au CHU de Toulouse (Haute-Garonne).

Pas de pénurie en France


Même s'il faut une ordonnance pour obtenir la précieuse piqûre, les centres de pharmacovigilance suspectent la mise en place d'un marché noir et s’inquiètent aujourd'hui des difficultés d'approvisionnement. En Australie, les pharmacies sont en rupture de stock jusqu'en mars 2023. Dans l'Hexagone, les tensions existent mais aucune pénurie n'est à prévoir pour l'instant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.