Cancer du col de l'utérus : une pétition contre le vaccin Gardasil

Mis en vente en 2006, le Gardasil, un vaccin contre le cancer du col de l'utérus, est critiqué par 420 médecins qui demandent qu'une mission parlementaire s'intéresse de près à ce médicament. En décembre dernier, neuf femmes ont porté plainte contre x après avoir subi les effets néfastes pour leur santé qu'elles attribuent à ce vaccin.

(Maxppp)

Le Gardasil, un vaccin contre le cancer du col de l'utérus, est sérieusement
mis en cause par 420 médecins. Dans une pétition, ils réclament une mission
parlementaire pour évaluer "l'opportunité " de ce médicament.

Parmi les signataires, on trouve la pneumologue Irène
Frachon, qui s'était illustrée en révélant le scandale du Médiator. Ces médecins contestent d'une part l'efficacité de ce
médicament mais aussi son coût de 123 euros.

En 2011, moins d'un tiers des adolescentes françaises étaient vaccinées contre le cancer du col de l'utérus.

Une plainte contre x

En décembre dernier, neuf femmes ont porté
plainte contre x
pour "atteinte involontaire à l'intégrité physique et
tromperie aggravée
" au tribunal de Bobigny. Selon leur avocate, ces femmes ont entre 18 et 24 ans et ont
contracté "des maladies très invalidantes dans les semaines et les mois
qui ont suivi la vaccination...alors, toujours selon leur avocate, qu'elles
n'avaient pas d'antécédents médicaux
".

Malgré tout, ces femmes n'ont pas porté plainte directement
contre le laboratoire Sanofi Pasteur MSD qui a lancé ce vaccin en 2006. Ce laboratoire a réagi dès fin novembre 2013, en niant tout
lien entre le Gardasil et le déclenchement de maladies comme la sclérose en plaques.