Zika pourrait causer des malformations articulaires chez le bébé

Le virus Zika, déjà impliqué dans la microcéphalie, est à présent suspecté de causer des malformations articulaires à la naissance. L'étude concerne sept enfants brésiliens atteints d'arthrogrypose, une maladie neuromusculaire qui se caractérise par des déformations des articulations.

D'après une étude parue le 9 août 2016 dans le BMJ, le virus zika pourrait causer des déformations des bras et des jambes chez les bébés. Une équipe de chercheurs basée à Recife (Brésil) s'est penchée sur le sujet après la naissance de sept bébés qui présentaient des signes d'arthrogrypose. Les principales causes connues d'arthrogrypose avaient préalablement été écartées (VIH, syphilis, toxoplasmose, rubéole, cytomégalovirus). Certains nourrissons présentaient également une microcéphalie.

Légende : (A) Contracture en flexion du genou ; (B) Hyperextension du genou (luxation du genou) ; (C) Pieds bots ; (D) Déformations au 2e, 3e et 4e doigts ; (E) Contractures articulaires dans les jambes et les bras.

De plus, les chercheurs ont identifié chez les nouveau-nés des calcifications cérébrales, une maladie qui produit une accumulation de calcium dans le cerveau. L'étude émet l'hypothèse que cette calcification serait provoquée par le virus Zika. Selon eux, le virus Zika produirait des lésions dans le cerveau où le calcium se déposerait. L'étude indique que l'arthrogrypose serait donc probablement due à un dysfonctionnement des nerfs moteurs qui contrôlent la contraction et la relaxation des muscles.

Les résultats de cette étude ne sont que provisoires, pour le moment aucun lien de cause à effet n'est établi.