Cet article date de plus de deux ans.

Etats-Unis : un homme meurt après avoir été infecté par une "amibe dévoreuse de cerveau" dans un parc aquatique

Ce micro-organisme se trouve surtout dans les eaux chaudes stagnantes et ne provoque la mort que s'il est absorbé par le nez. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un Américain de 59 ans est mort après s'être baigné dans le Fantasy Lake Water Park, un parc aquatique de Caroline du Nord. (GOOGLE STREET VIEW / FRANCEINFO)

C'est une infection très rare mais mortelle dans presque tous les cas. La naegleria fowleri, surnommée l'"amibe dévoreuse de cerveau", a fait une nouvelle victime en Caroline du Nord. Le 12 juillet, un Américain de 59 ans est mort après s'être baigné dans le Fantasy Lake Water Park, un parc aquatique de la ville de Hope Mills, selon un communiqué (en anglais) du département de la santé et des services sociaux de l'Etat.

Ce micro-organisme, que l'on trouve principalement dans les eaux chaudes stagnantes (au moins 25 °C), ne présente aucun danger s'il est avalé par la bouche mais se révèle mortel en cas d'absorbtion par le nez, "comme cela peut arriver lors de la plongée, du ski nautique ou de toute autre activité nautique". Les symptômes se caractérisent par "de graves maux de tête, de la fièvre, des nausées et des vomissements, puis se contractent au cou, aux convulsions et au coma".

Heureusement, cette infection est peu répandue. Aux Etats-Unis, 145 personnes ont été infectées de 1962 à 2018, soit "entre zéro et huit cas par an", précise le département de santé de Caroline du Nord. Seuls quatre cas n'ont pas été mortels. En France, en 2014, l'Anses dénombrait 310 cas dans le monde depuis 50 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.