Téléthon, 30 ans d’avancées et de recherches

Le Téléthon 2017 a débuté vendredi soir sur les antennes de France Télévisions. Pour sa 31e édition, le point sur les avancées avec Serge Braun, directeur scientifique de l’AFM.

Voir la vidéo

La 31e édition du Téléthon a été lancée ce vendredi sur les antennes de France Télévisions pour plus de 30 heures de direct. Trente ans après justement, où en est la recherche ? Certaines maladies ont-elles été guéries ? Serge Braun, directeur scientifique de l’Association française contre les myopathies (AFM), revient sur des avancées spectaculaires. « 30 ans, c’est le temps qu’il faut pour mettre au point des médicaments. On est passés d’un désert scientifique à une profusion de pistes thérapeutiques pour beaucoup de maladies », explique-t-il.

L’espoir de la thérapie génique

Si de nombreux essais sont faits sur l’homme actuellement, beaucoup portent sur des maladies rares. « Pour certaines maladies, on peut parler de guérisons. La thérapie génique est la voie privilégiée pour beaucoup de maladies », dit-il. « C’est très simple, il faut venir avec un petit morceau d’ADN, avec le gène qui manque pour suppléer le gène malade. Il faut utiliser une enveloppe biologique dérivée de virus, rendus inoffensifs et efficaces pour amener les gênes dans toutes sortes d’organes. »

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plateau du Téléthon 2017, le 8 décembre 2017.
Le plateau du Téléthon 2017, le 8 décembre 2017. (FRANCE 2)