Syndrome d'Asperger : une intelligence différente

A seulement 13 ans, Andréa Negro a obtenu son Bac S avec la mention très bien. Selon le quotidien Nice matin, le jeune homme serait atteint du syndrome d’Asperger. Une forme d’autisme qui se manifeste par une intelligence différente, mais aussi de grandes difficultés sociales.

Andréa Negro a obtenu son Bac S option mathématiques avec une moyenne générale de 18,45/20. Une belle performance surtout que le garçon a seulement 13 ans ! Selon le quotidien Nice matin, Andréa Negro est atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme qui affecte plus particulièrement les garçons et qui expliquerait ses très bons résultats.

Une intelligence différente

"Les personnes atteintes de ce syndrome ont une intelligence différente. Elles ont des capacités de mémoire qui dépassent celles des personnes ordinaires. Elles sont capables de se souvenir de dates, de chiffres ou de faits avec une extrême précision", explique le Professeur David Da Fonseca, chef du service de psychiatrie infanto-juvénile de l’hôpital Salvator à Marseille. La perception du goût, des sons et des images est également décuplée chez ces autistes : "Certaines zones cérébrales sous silence chez les sujets ordinaires sur-fonctionnent du fait d’une connectivité cérébrale différente. Ces perceptions hors du commun expliquent bon nombre de leurs capacités extra ordinaires."

Les personnes atteintes de ce syndromes se distinguent parce qu’elles sont particulièrement capables de penser en systèmes. "Elles aiment comprendre le fonctionnement des choses. Ce mode de pensée encore appelé « Systemizing », et particulièrement développé dans le syndrome d’Asperger, consiste à comprendre les différentes règles qui régissent le fonctionnement de différents systèmes (mécaniques, numériques, physiques, naturels, etc.)", précise le Pr. David Da Fonseca. "Ces personnes excellent au niveau des raisonnements sur des faits précis et concrets". Un tableau qui permettrait d’expliquer les excellentes notes décrochées par le jeune garçon : 20/20 en maths et physique, 20 en latin, 19 en anglais, 18 en espagnol et 15 en histoire-géo.

De grandes difficultés à communiquer avec les autres

Mais ces prouesses s’accompagnent de très grandes difficultés à interagir avec les autres. "Ces personnes ont du mal à lire les émotions sur les visages car elles ont tendance à se concentrer sur les détails. Elles ne comprennent pas non plus le langage non-verbal, qui nécessite de prendre en compte la position du corps, les mouvements. Il en est de même avec le second degré et l’humour", explique Valérie Chaput, psychologue à l'hôpital Robert Debré. "Les enfants se retrouvent souvent rejetés, pris pour cible des moqueries, voire martyrisés, surtout à l’arrivée au collège. C’est à l’origine d’un très grand mal-être. On recense d’ailleurs un grand nombre de cas de phobies scolaires chez ces enfants."

Aujourd’hui, le syndrome d’Asperger est dépisté de plus en plus tôt et des thérapies existent. "Une prise en charge avec un orthophoniste permet de les aider à s’exprimer et à interagir avec les autres. Et lors des consultations avec un psychologue, on les aide également à comprendre ce qu’est une émotion pour les aider à les décrypter", indique Valérie Chaput. "On montre souvent les autistes brillants dans les médias, mais il ne faut pas oublier que c’est un syndrome très difficile à vivre pour ceux qui en sont atteints."