Grippe : un premier bilan du vaccin en pharmacie

Depuis près de deux mois, les pharmaciens sont autorisés à vacciner.

FRANCE 3

À 73 ans, Monique Fournel fait partie de ces 12 millions de Français à risque autorisés à se faire vacciner gratuitement contre la grippe. Et cette année, elle a décidé de le faire en pharmacie. "C'est beaucoup plus pratique, on n'a pas besoin de rendez-vous. On vient et on nous prend tout de suite. Moi, j'avais demandé à mon docteur de me faire le vaccin, et elle m'a dit maintenant, on ne le fait plus, le vaccin anti-grippe, on le fait à la pharmacie", explique Monique Fournel. L'an dernier, la grippe a fait 14 400 victimes.

120 000 personnes ont été vaccinées en pharmacie

Avec la vaccination en pharmacie, les pouvoirs publics espèrent pouvoir améliorer la couverture vaccinale. Et les résultats sont plutôt encourageants : en six semaines, près de 120 000 personnes ont été vaccinées dans les officines qui testent ce dispositif. Pour ce pharmacien, c'est cinq à six vaccins par jour. Et il espère voir le dispositif élargi à toute la population. Pour chaque vaccination, le pharmacien touche 6,30 euros, et une prime de 100 euros toutes les cinq piqûres. La campagne de vaccination contre la grippe a débuté le 6 octobre et s'achèvera le 31 janvier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus de 30 000 personnes âgées se sont fait vacciner contre la grippe dans les pharmacies de Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. (Photo d\'illustration)
Plus de 30 000 personnes âgées se sont fait vacciner contre la grippe dans les pharmacies de Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes. (Photo d'illustration) (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)