Nouveaux cas de grippe aviaire : l'inquiétude des producteurs de foie gras

Coup dur pour les producteurs de foie gras à quelques semaines des fêtes de fin d'année. 18 000 canards ont été abattus dans le Tarn après la découverte d'un foyer de grippe aviaire. Un virus qui se propage dans le Gers, le Lot, le Lot-et-Garonne et les Hautes-Pyrénées.

France 2

Personne ne pourra aller plus loin. Dans cette exploitation, le virus H5N8 de la grippe aviaire a déjà tué 3 000 canards, 2 000 autres ont été abattus. Dans un périmètre de 10km autour de la ferme, les autorités ont demandé le confinement de toutes les volailles, car le virus gagne du terrain. 18 000 canards ont été abattus dans le Tarn. Un cas a été décelé dans les Hautes-Pyrénées et le Lot-et-Garonne, trois autres dans le Gers.

La reprise des exportations à nouveau repoussée de 3 mois

Les éleveurs s'inquiètent, eux qui ont pris des mesures drastiques pour éviter que le scénario du printemps 2016 ne se répète. Les professionnels de la filière ne veulent quant à eux pas s'alarmer pour l'instant. Dans ce marché, le Japon est le premier importateur de foie gras français. Notre pays en exporte 567 tonnes. Des ventes qui auraient dû reprendre dès demain, samedi 2 décembre. Mais avec ce nouvel épisode de grippe aviaire, la reprise des exportations est à nouveau repoussée de trois mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des canards dans une ferme à Doazit (Landes), le 17 décembre 2015. 
Des canards dans une ferme à Doazit (Landes), le 17 décembre 2015.  (REGIS DUVIGNAU / REUTERS)