Finistère : 200 personnes rassemblées pour une soirée privée avec animations et concert près de Morlaix

Seules cinq personnes ont été verbalisées car elles s'étaient avancées sur l'espace public. Les autres n'ont pas été sanctionnées puisque la soirée avait lieu dans un espace privé. Le parquet de Brest a ouvert une enquête.

Article rédigé par
Avec France Bleu Breizh Izel - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La soirée avait lieu à à Saint-Thégonnec (Finistère). (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Les gendarmes ont fait une belle découverte à Saint-Thégonnec (Finistère) dans la soirée du samedi 8 mai. En survolant la zone en hélicoptère à la recherche d'une rave-party, ils trouvent une soirée privée rassemblant entre 150 et 200 personnes de tous les âges, indique France Bleu Breizh Izel.

Le parquet de Brest a décidé d'ouvrir une enquête, notamment pour mise en danger de la vie d'autrui. Les organisateurs doivent être entendus par les autorités dans les prochains jours.

Soirée sous chapiteaux et concert

C'est en survolant la zone en hélicoptère que les gendarmes de Plourin-lès-Morlaix ont repéré la fête. Plus de 110 véhicules sont garés dans un champ près d'une soirée privée à laquelle assistent entre 150 et 200 personnes, sous des chapiteaux de tentes. Il y a des animations et un groupe professionnel est même venu depuis Brest pour donner un concert.

Appelés par un agriculteur qui disait avoir vu deux camionnettes de teufeurs entrer dans un champ, ils se rendent sur place mais ne voient rien. Des patrouilles sont néanmoins organisées et un important dispositif de surveillance est mis en place. Un hélicoptère est alors dépêché depuis Rennes pour survoler la zone et empêcher toute organisation de rave-party.

Les personnes présentes sont de tous les âges, des plus jeunes en passant par des plus âgés ou des parents avec leurs enfants. Seules cinq personnes ont été verbalisées car elles s'étaient avancées sur l'espace public. Les autres n'ont pas été sanctionnées puisque la soirée avait lieu dans un espace privé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Maladie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.