RDC : le retour d'Ebola

Le virus Ebola refait son apparition en République démocratique du Congo. 51 cas ont été confirmés.

FRANCE 2

La course contre la montre a commencé à Bambaka, ville de la République démocratique du Congo de plus d'un million d'habitants, dans ce centre médical où se trouvent des personnes atteintes du virus Ebola. Un virus très dangereux qui se transmet par un simple toucher provoque d'abord des maux de tête puis des vomissements avant que la mort intervienne très vite.

Pas de vaccination de masse

Le personnel médical se protège avec des combinaisons intégrales et ouvre de nouveaux lits. Au même moment, à l'aéroport, l'OMS achemine plus de 8 000 doses de vaccin. Ce ne sera pas une vaccination de masse, car il faut vacciner en priorité le personnel médical et les proches des malades. De plus, les experts le reconnaissent, il s'agit d'un vaccin expérimental sans garantie de résultat. Ebola est un virus extrêmement agressif qui a fait 11 000 morts en Afrique en 2015, la ville de Bambaka est aujourd'hui au coeur de l'épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agents de santé sont aspergés de chlore après avoir quitté un centre d\'isolement avec des patients Ebola à l\'hôpital de Bikoro, en République Démocratique du Congo, le 12 mai 2018.
Des agents de santé sont aspergés de chlore après avoir quitté un centre d'isolement avec des patients Ebola à l'hôpital de Bikoro, en République Démocratique du Congo, le 12 mai 2018. (MARK NAFTALIN / UNICEF)