Diabète : alerte sur certaines pompes à insuline

250 patients diabétiques craignent pour leur vie, car ils pourraient être privés de leur pompe à insuline. Le seul fabricant au monde, une entreprise américaine, va arrêter la production, faute de rentabilité.

France 2

Depuis 2014, Alexandra Rousseau est équipée d'une pompe à insuline. Toutes les six semaines, elle vient la recharger dans un hôpital. Elle est atteinte d'un diabète de type 1. Son pancréas ne produit presque plus d'insuline, une hormone vitale qui régule le taux de sucre dans le sang. C'est une pompe, placée à l'intérieur de son abdomen, qui équilibre son niveau de sucre.

La production sera stoppée en 2020

Chez cette patiente, l'insuline administrée par voie cutanée ne fonctionne pas. "On pense que c'est dû au fait que leur peau absorbe mal l'insuline. Le traitement permet de court-circuiter la peau", explique le Docteur Éric Renard, spécialiste en diabétologie. La pompe a une durée de vie de huit ans, mais le seul fabricant arrêtera sa production en 2020, faute de rentabilité. Certains patients risquent de se retrouver sans traitement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soignant dans un hôpital (illustration).
Un soignant dans un hôpital (illustration). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)