De la colle... pour réparer les coeurs brisés !

Des chercheurs chinois ont mis au point une colle innovante permettant de suturer les plaies artérielles et cardiaques. Pour l'instant, elle n'a été testée que sur des animaux, mais suscite l'espoir pour la santé humaine.

Composée d\'eau et de polymères, cette colle a été testée uniquement sur des cochons et des rats.
Composée d'eau et de polymères, cette colle a été testée uniquement sur des cochons et des rats.

Sera-t-il bientôt possible de réparer les coeurs brisés ? Non, ce n'est pas une question romantique, mais bien une prouesse médicale... C'est en tous cas ce que proposent des chercheurs chinois qui ont mis au point une colle spéciale capable de suturer les plaies artérielles et cardiaques. Leurs travaux ont été publiés mardi 14 mai dans la prestigieuse revue Nature Communications.

Suturer dans l'urgence de telles zones anatomiques est en effet très difficile, et ces chercheurs proposent une alternative bien plus simple : un gel composé de polymères et d'eau qui vient combler la plaie. Mais en plus, lorsque la zone est éclairée avec de la lumière ultra-violette, elle forme une réaction avec les protéines des tissus avoisinant qui la rend extrêmement solide. Autrement dit : bien mieux, plus rapide et plus sûr qu'une série de points de suture. En trente secondes, la plaie ne saigne plus.

Aucun effet secondaire néfaste

La technique n'a pas encore été testée chez l'Homme, mais elle a fait la preuve de son efficacité chez le cochon et le rat. Bonne nouvelle : lorsque les chercheurs ont analysé au microscope la plaie qu'ils avaient suturé avec cette nouvelle technique, ils se sont rendus compte qu'il n'existait aucune réaction inflammatoire, ni aucun effet secondaire significatif, ni aucune désorganisation de l'architecture du tissu.

"Faites chauffer la colle" : c'est peut-être bien ce qu'on entendra bientôt dans les blocs opératoires !