VIDEOS. #OnVousRépond : congés, chômage, professions libérales... Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a répondu à vos questions

Sur le plateau de France 2, il a répondu à trois questions que vous nous avez posées via l'opération #OnVousRépond.

Vous restez très nombreux à nous interroger sur l'épidémie de coronavirus Covid-19, et les mesures de confinement historiques qui ont été mises en place pour le contrer. L'opération #OnVousRépond vous permet de nous faire part de vos interrogations, dans notre live ou via ce formulaire.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Jeudi 19 mars, c'est au ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin qu'ont été posées trois questions de nos internautes, alors qu'il était invité du journal de 20 heures de France 2. Voici ses réponses.

"Mon patron me demande de poser mes congés tout de suite, pendant le confinement. A-t-il le droit ?"

La réponse de Gérald Darmanin à la question de @Isabelle51 : "Pour l'instant, nous sommes dans la règle du droit commun, et vous savez qu'il y a une possibilité pour les responsables d'entreprise de pouvoir faire modifier les congés payés d'une partie des salariés. Mais il y a aujourd'hui une disposition législative qui prévoit une discussion entre les organisations syndicales, le patronat et l'Etat, qui va se concrétiser dans quelques jours.

Ce que je voudrais dire à cette dame, c'est qu'on a une situation extrêmement difficile. Si elle veut toucher 100% de son salaire et que, par ailleurs, elle a des congés à prendre, notamment jusqu'à la fin du mois de mai, il vaut mieux qu'elle puisse les prendre. D'abord, ça sera un signe de solidarité vis-à-vis de tous ceux qui auront beaucoup de difficulté à terminer les fins de mois. L'Etat sera présent, mais aussi chacun pourra faire un geste. Maintenant, je la renvoie à la discussion avec son entreprise, selon le code du travail."

"Je suis chômeur en fin de droits et ne peux plus continuer ma recherche d'emploi. Les droits des chômeurs vont-ils être prolongés le temps du confinement ?"

La réponse de Gérald Darmanin à la question de @Loïc : "Oui, c'est le cas, la ministre du Travail l'a annoncé. S'il y a des chômeurs en fin de droits, évidemment, ils auront bien du mal à retrouver un emploi pendant ces quelques semaines de grandes difficultés pour notre pays. Leurs droits sont prolongés jusqu'à la fin de cette grande difficulté du coronavirus."

"Avec la crise sanitaire, le gouvernement va aider les salariés, les artisans, mais qu'est-ce qui est prévu pour les professions libérales dont les cabinets sont fermés ?"

La réponse de Gérald Darmanin à @Nini13 : "Toutes les entreprises, qu'elles soient très grandes ou très petites, qu'on soit auto-entrepreneur ou profession libérale, qu'on soit patron de PME en outre-mer ou d'une ETI en métropole : vous serez accompagné. Tout le monde a le droit au report de charges, tout le monde a le droit au report d'impôts. Je voudrais d'ailleurs souligner que le prélèvement à la source permet immédiatement d'adapter votre taux d'impôt au montant du salaire que vous touchez. Si vous percevez un loyer d'un commerçant et que vous souhaitez le décaler, vous pouvez aussi décaler l'acompte que vous devez au fisc.

Quoi qu'il arrive, les agents des finances publiques et des Urssaf sont à votre disposition. Il y a des formulaires sur le site des impôts et sur le site des Urssaf. Et [grâce à] un simple mail, les 45 000 agents des impôts et des Urssaf, [qui] continuent à travailler dans ces conditions, répondront à toutes vos questions et vous accompagneront. Aujourd'hui, nous sommes à la disposition des entreprises. Il y aura évidemment des difficultés pour tout le monde. Ça ne sera pas la même situation que quand il n'y a pas de crise économique, chacun le comprend, mais tout le monde sera accompagné par l'Etat, à la demande du président de la République."

Le ministre de l\'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, lors de son intervention au journal de 20 heures de France 2, le 19 mars 2020.
Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, lors de son intervention au journal de 20 heures de France 2, le 19 mars 2020. (FRANCE 2)