Cet article date de plus d'un an.

Vidéo "Trop de personnes sous-estiment ce satané coronavirus" : le témoignage poignant de Gianni Zampino, malade

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Le témoignage d'un Italien, partagé sur les réseaux sociaux, a bouleversé l'Italie. Gianni Zampino a accepté de témoigner pour Brut.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Le témoignage d'un Italien, partagé sur les réseaux sociaux, a bouleversé l'Italie. Gianni Zampino a accepté de témoigner pour Brut.

"Ce virus malheureusement est entré dans mon corps et il a aussi tué la personne qui m'est la plus chère dans ma vie, mon père."

Gianni Zampino a été testé positif au coronavirus. Aujourd'hui, il veut faire connaître son histoire et ses remords. Lorsque les premiers symptômes du virus sont apparus - fièvre et toux sèche - Gianni Zampino n'est "pas vraiment resté à la maison". Ce responsable d'une entreprise qui fait des trottinettes électriques "ne voulait pas laisser ses équipes". Il a donc fait plusieurs allers-retours entre Turin et Milan. C'est là qu'il aurait contracté le virus.

"Un cauchemar"

À son retour d'une journée à Milan, Gianni Zampino a commencé à sentir des frissons. "Le samedi matin (ndlr. Le lendemain), quand je me suis levé, je me suis senti mal et je me suis évanoui", raconte-t-il. "Et puis, le mardi, j'ai commencé à avoir des difficultés respiratoires", poursuit Gianni. Hospitalisé depuis une dizaine de jours, Gianni l'affirme sans détour : "C'est un cauchemar."

Sans le savoir, Gianni a certainement contaminé son père de 76 ans : "Au fond de moi, je savais que s'il était contrôlé positif au Covid-19, avec sa dialyse, il ne survivrait pas. Alors j'ai fait en sorte de ne rien savoir et un jour, un message de condoléances m'est arrivé et là j’ai tout de suite compris."

Aujourd'hui, Gianni exhorte tous les Européens à respecter les règles de confinement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.