VIDEO. "On pourrait être porteurs du coronavirus sans le savoir" : un passager en quarantaine à bord d'un paquebot témoigne

Le "Diamond Princess" est bloqué depuis le 30 janvier dans la baie de Yokohama, près de Tokyo (Japon). Au moins 20 personnes contaminées par le coronavirus 2019-nCoV ont été recensées à bord.

Quelque 3 711 passagers et membres d'équipage sont coincés depuis jeudi 30 janvier à bord d'un bateau de croisière au Japon, car un cas de coronavirus a été détecté à Hong Kong chez une personne qui s'était auparavant trouvée à bord.

Les autorités ont décidé de placer en quarantaine ce navire, le Diamond Princess, arrivé lundi soir dans la baie de Yokohama, près de Tokyo. Depuis, au moins 20 cas ont été détectés à bord, selon un dernier bilan arrêté jeudi. La croisière de luxe a pris un tour ennuyeux pour les milliers de personnes bloquées sur le paquebot, comme Kent Frasure, qui a raconté à franceinfo son expérience de confinement dans sa cabine. 

Contraints de rester dans leurs cabines

"Depuis qu'on est placés en quarantaine, on ne peut pas quitter nos cabines, c'est compliqué de discuter avec les autres passagers", explique cet Américain. "On a créé un groupe WhatsApp pour communiquer", précise-t-il. 

La vie de Kent Brasure est rythmée par les repas, livrés dans sa cabine. "Ce sont des sandwichs, du poulet et du riz, des choses comme ça… Pour boire, c'est toujours de l'eau. Rien de très excitant", détaille-t-il. Il redoute que son épouse et lui puissent être infectés. "On n'a pas de symptômes, mais il y a un temps d'incubation. Donc on pourrait être porteurs sans le savoir." 

Quelque 3 711 passagers et membres de l\'équipage sont coincés depuis lundi 3 février à bord du  \"Diamond Princess\".
Quelque 3 711 passagers et membres de l'équipage sont coincés depuis lundi 3 février à bord du  "Diamond Princess". (KAZUHIRO NOGI / AFP)