Vidéo Covid-19 : "On peut rouvrir les écoles si les protocoles sanitaires sont réellement appliqués", estime l'infectiologue Karine Lacombe

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

La réouverture des établissements scolaires "est extrêmement complexe à gérer", en raison "d'injonctions contradictoires", selon la cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris.

Après une période de congés bousculée par l'épidémie de Covid-19, les écoles maternelles, primaires et les crèches doivent commencer à rouvrir lundi 26 avril. Pour les collèges et les lycées la réouverture est prévue le 3 mai, après une semaine de cours à distance. "On peut envisager de rouvrir les écoles si les protocoles sanitaires qui ont été discutés sont vraiment appliqués", a estimé mercredi 21 avril sur franceinfo Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris.

>> Suivez notre direct sur l'épidémie de Covid-19

Pour l'infectiologue, il y a les "tests salivaires, les enfants sont isolés à domicile, on essaie d'accélérer la vaccination des encadrants de ces enfants. Donc, cela peut être le compromis à trouver pour permettre une scolarisation qui est essentielle".

La réouverture des établissements scolaires "est extrêmement complexe à gérer, explique Karine Lacombe. On doit gérer des injonctions contradictoires. Il faut avoir un maximum de sécurité sanitaire et de l'autre côté on a la vie de la nation et en particulier des plus jeunes qui doit continuer et l'école en est un des fondements". Rouvrir les collèges et les lycées avec une partie en distanciel et une partie en présentiel "cela va permettre on espère de contrôler les indicateurs sanitaires. C'est le bon compromis".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.