VIDEO. Cinéma : "On travaille sur une ouverture à partir de début juillet" dans toute la France, annonce le ministre de la Culture

Les salles "doivent absolument ouvrir en même temps dans tous les départements", notamment pour "amortir le coût de la distribution" et pour des questions de promotion des films, a expliqué Franck Riester.

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

Le ministre de la Culture Franck Riester a expliqué mardi 26 mai sur franceinfo que le gouvernement réfléchissait à des dates de réouverture les lieux culturels : "Pour les salles de cinéma, on travaille sur une ouverture à partir du 1er juillet ou début juillet. Pour les salles de spectacles, peut-être pouvons-nous commencer à ouvrir progressivement à partir de juin les salles de spectacles." Mais "ce n'est pas décidé, ce sont des scénarii sur lesquels nous travaillons", a précisé le ministre.

>> Coronavirus : le déconfinement se poursuit, suivez l'évolution de la situation en direct

"Les salles de cinéma doivent absolument ouvrir en même temps dans tous les départements" sans distinction de départements en zone rouge ou verte? pour "amortir le coût de la distribution et pour que les Français comprennent quels sont les films à l'affiche", a expliqué Franck Riester. Pour l'instant, il ne sait pas encore quelles seront conditions sanitaires, même si "les salles de cinéma préconisent de réduire le nombre de personnes dans les salles", sans "forcément qu'il y ait une séparation physique stricto sensu".

La reprise des tournages

Sur les tournages pour le cinéma et la télévision, le ministre de la Culture Franck Riester a expliqué que "pour que les tournages reprennent, il faut que les producteurs soient protégés". C'est pour cette raison que le gouvernement a annoncé un fonds de 50 millions d'euros, abondé par l'État et les régions qui le souhaitent, pour indemniser les producteurs de cinéma et de télévision en cas de problème lié à la pandémie de Covid-19.

"Nous avons pris la décision parce que c'est vital que nous reprenions les tournages. Il y a des besoins pour la télévision, il y a des besoins pour le cinéma et pour cela, les producteurs ont besoin d'être sécurisés", a-t-il précisé alors qu'aucune solution n'a été trouvée directement avec les assureurs.

Franck Riester, ministre de la Culture, était l\'invité de franceinfo mardi 26 mai 2020.
Franck Riester, ministre de la Culture, était l'invité de franceinfo mardi 26 mai 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)