Vente de muguet dans les commerces de proximité : "Chacun son métier", réagit le président de la Fédération française des fleuristes

Florent Moreau, président de la Fédération française des artisans fleuristes, se dit surpris que les boucheries, les bureaux de tabac et les boulangeries soient autorisés à vendre du muguet ce vendredi 1er mai, au contraire des fleuristes, cantonnés, à la vente à emporter. 

Un brin de muguet, qui cette année ne pourra pas être acheté chez le fleuriste, sauf s\'il a été commandé auparavant. 
Un brin de muguet, qui cette année ne pourra pas être acheté chez le fleuriste, sauf s'il a été commandé auparavant.  (RACHEL NOËL / FRANCE-BLEU LORRAINE NORD)

Le gouvernement n'autorise pas la réouverture des boutiques des fleuristes pour vendre du muguet ce 1er-Mai, en revanche les commerces de proximité tels que les boucheries, les bureaux de tabac et les boulangeries peuvent vendre du muguet. "Cela me parait être une décision un peu surprenante, chacun son métier", commente le président de la Fédération française des artisans fleuristes Florent Moreau ce vendredi 1er mai sur franceinfo.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la crise sanitaire dans notre direct

"De tout temps, on a trouvé du muguet [dans les grandes surfaces ou dans les jardineries] au même prix que chez les fleuristes. Par contre, en acheter chez le buraliste, chez le boucher, chez le boulanger ou que sais-je encore dans tous les commerces prioritaires déjà ouverts, ça me paraît être une décision un peu surprenante, chacun son métier", déclare le fleuriste.

Il reste possible de passer commande à son fleuriste

Florent Moreau s'interroge : "Le fleuriste reste un professionnel du végétal, avec un savoir faire qui lui est propre. Demain, le fleuriste ne vendra ni pain ni cigarette. Ça m'étonne beaucoup. Sans compter que l'année prochaine, qu'est ce qu'il advient ? Est-ce qu'on permet aux buralistes à nouveau de vendre du muguet ?" 

L'idéal est d'appeler son fleuriste habituel et de lui passer une commande de muguet pour dire qu'on passera le prendre dans les minutes ou dans l'heure qui vient.Florent Moreau, président de la FFAFà franceinfo

Le président de la Fédération française des artisans fleuristes rappelle que "le muguet, pour les fleuristes, est la quatrième journée de l'année en général. Après la fête des mères, les fêtes de Noël, la Saint-Valentin, arrive le 1er-Mai et c'est pour l'ensemble de la filière fleuriste 7 millions d'euros à peu près de chiffre d'affaires". Les fleuristes écoulent 30% du muguet vendu en France le 1er-Mai, pour un total de 20 à 25 millions d'euros de chiffre d'affaires toutes filières additionnées.

Alors que 70% des fleuristes n'ont aucune activité depuis le début du confinement (ni commande, ni livraison) et que les 30% ont une activité "très dégradée", Florent Moreau estime qu'il "faudra d'autres mesures d'aides", en plus du fonds de solidarité du gouvernement, pour les aider, comme un prolongement du chômage partiel et la suspension des charges.