Variant Omicron : un test négatif sera exigé pour tous les voyageurs arrivant en France en provenance d'un pays hors de l'Union européenne

La France a annoncé mercredi un durcissement des conditions d'accès à son territoire. Un test négatif sera imposé à tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d'un pays hors de l'Union européenne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des passagers attendant dans le Terminal 3 de l'aéroport de Paris Orly, le 28 juillet 2021. (SANDRINE MARTY / HANS LUCAS / AFP)

Face à la menace du variant Omicron, la France durcit ses conditions d'accès. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé, mercredi 1er décembre, qu'un test négatif de moins de 48 heures pour tous les voyageurs, même vaccinés, provenant d'un pays hors de l'Union européenne, serait exigé à leur arrivée sur le sol français.

>> Covid-19 : les dernières informations dans notre Direct

Par ailleurs, concernant les voyageurs en provenance des pays de l'UE, la France imposera un test de 24 heures pour les non-vaccinés. "La question d'une obligation de tests négatifs pour les voyageurs (vaccinés) en provenance de pays de l'UE se pose", a dit Gabriel Attal, précisant que le gouvernement cherchait "une coordination européenne" sur ce sujet et qu'une "décision sera[it] prise d'ici la fin de la semaine".

Lors de cette conférence de presse, le porte-parole du gouvernement a également annoncé que les vols avec 10 pays de l'Afrique australe reprendraient à partir de samedi mais avec un "encadrement extrêmement strict et drastique". Seuls les Français, les ressortissants de l'UE, les diplomates et les navigants pourront voyager sur ces destinations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Variant Omicron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.