Protocole sanitaire dans les écoles : les enseignants grévistes soutenus par les parents d'élèves

Publié Mis à jour
Protocole sanitaire dans les écoles : les enseignants grévistes soutenus par les parents d'élèves
France 3
Article rédigé par
S. Agrabi, M. Chouvellon, France 3 Régions, P. Bouchetou - France 3
France Télévisions

À l'approche de la grève générale prévue jeudi 13 janvier par les syndicats enseignants, les parents d'élèves déplorent de devoir s'organiser pour garder leurs enfants. Malgré tout, ceux-ci sont compréhensifs face aux revendications des enseignants. 

Jeudi 13 janvier, une école primaire sur deux sera fermée en raison de la grève organisée par les enseignants, contre les consignes sanitaires à l'école. Certains parents d'élèves sont contraints de modifier leur emploi du temps, ou de trouver une personne qui pourra garder leur enfant pendant leur journée de travail. Malgré tout, certains d'entre eux soutiennent les revendications des enseignants. "D'un côté, je suis d'accord avec les profs, parce que c'est très difficile à gérer comme situation", estime une maman. 

Contre le nouveau protocole sanitaire

Le SNUipp-FSU, syndicat principal des enseignants en primaire, affirme que 75% des enseignants ont déclaré faire la grève du 13 janvier. La forte mobilisation est le résultat d'un ras-le-bol, suscité par un enchaînement de changements du protocole sanitaires, entre autres. "Le nouveau protocole sanitaire, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase (...) mais la colère est là depuis bien plus longtemps (...) parce que monsieur Blanquer méprise les enseignants (...) parce qu'il sous-investit l'école", explique Alexia Seguin, cosecrétaire du syndicat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.