Variant Omicron : en Allemagne, les experts du gouvernement recommandent des restrictions "dans les plus brefs délais"

Face à la progression du variant Omicron, le groupe d'experts conseillant le gouvernement allemand plaide pour des réductions supplémentaires des contacts au sein de la population "dans les plus brefs délais".

Des passants font leurs courses dans les rues de Cologne (Allemagne), le 18 décembre 2021.
Des passants font leurs courses dans les rues de Cologne (Allemagne), le 18 décembre 2021. (INA FASSBENDER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ils tirent la sonnette d'alarme. Face à la progression du variant Omicron, le groupe d'experts conseillant le gouvernement allemand plaide, dimanche 19 décembre, pour de nouvelles restrictions. "Si la propagation du variant Omicron en Allemagne devait se poursuivre de la sorte, une partie significative de la population tomberait simultanément malade et/ou serait mise en quarantaine", écrivent-ils. Suivez notre direct.

  Un pass vaccinal pour la fin janvier. C'est l'échéance visée par le gouvernement pour le remplacement du pass sanitaire par le pass vaccinal, a déclaré dimanche 19 décembre son porte-parole Gabriel Attal. L'exécutif souhaite que ce projet de loi, "un quasi-confinement" pour les non-vaccinés, soit "définitivement adopté et promulgué avant la fin du mois de janvier pour qu'il puisse entrer en vigueur dans la foulée", a déclaré Gabriel Attal sur LCI.

Pas de report de la rentrée. "L'école, c'est la dernière chose à fermer (...) Ce n'est pas l'hypothèse privilégiée. On ne le ferait qu'en dernier ressort", a déclaré le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, sur BFMTV. Cette mesure avait notamment été suggérée samedi par Valérie Pécresse, candidate LR à la présidentielle

Le Royaume-Uni classé dans les pays les plus à risque par Berlin. A partir de "dimanche à minuit", les personnes arrivant de Grande-Bretagne devront se soumettre à une quarantaine de deux semaines en Allemagne, y compris celles vaccinées ou guéries du Covid-19, ont annoncé les autorités

Alerte face à Omicron à Londres. Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclenché une procédure d'alerte impliquant une réponse coordonnée des services publics pour freiner la propagation d'Omicron. Ce dispositif avait déjà été activé le 8 janvier 2021, au moment où les hôpitaux londoniens étaient menacés de submersion.

Confinement à Noël aux Pays-Bas. Les Pays-Bas sont placés dès ce dimanche en "confinement", pour la période des fêtes de Noël, afin de tenter de stopper la cinquième vague de Covid-19 et la forte progression du variant Omicron, a annoncé samedi le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h05 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

L'exécutif espère l'adoption du pass vaccinal d'ici fin janvier, annonce le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Et ce alors que les chiffres continuent de grimper sous la poussée du variant Omicron, en réanimation tant qu'en nombre de cas quotidiens.

Cruelle désillusion pour les handballeuses françaises, qui se sont effondrées en seconde période en finale du Mondial face la Norvège (22-29).

Une marche blanche s'est déroulée cet après-midi à Cagnac-les-Mines en mémoire de Delphine Jubillar, la jeune femme disparue il y a un an et dont la mort n'a toujours pas été élucidée.

Le PSG se hisse en 16e de finale de la Coupe de France après sa solide victoire face aux amateurs de Feignies-Aulnoye (3-0). Mais plusieurs clubs de l'élite comme Angers et Metz sont passés à la trappe. Tous les résultats ici.

Rendez-vous demain, six heures, pour la suite de ce live.

22h53 : "Il y a 60 000 postes infirmiers vacants dans les hôpitaux aujourd'hui, et parmi ceux qui restent, 10% sont en arrêt maladie pour épuisement professionnel ou dépression."

Pour ceux qui restent, la situation devient de plus en plus compliquée, décrit Thierry Amouroux au micro de franceinfo. Lors de la première vague, il explique "qu'il y avait six patients Covid par infirmière, et lors de la dernière vague on était à huit."

22h47 : Je me permets de rebondir sur ce contenu puisque j'étais moi même dans le quartier ce jour... c'est même plus que moyen niveau respect des gestes barrières ! Au delà du masque porté aléatoirement, une majorité de personnes rentrent dans les magasins sans mettre de gel hydroalcoolique, aucun agent de sécurité ne vérifie désormais alors que c'était le cas cet été! En plus de tout cela, les espaces sont bondés alors que Omicron arrive a 20% des contaminations en IDF... Certes, winter is coming comme on dirait dans Game Of Thrones mais c'est plutôt Omicron is coming!

22h47 : Dans les commentaires, @Tom est allé faire ses courses de Noël aujourd'hui et regrette un relâchement de la discipline et des gestes barrières.

22h39 : Spider-Man vole au secours d'Hollywood. Le dernier opus des aventures de l'homme-araignée a réalisé la troisième meilleure sortie de l'histoire en Amérique du Nord avec des recettes de 253 millions de dollars sur le week-end, selon les estimations provisoires du cabinet spécialisé Exhibitor Relations. C'est beaucoup plus que les prévisions des spécialistes, qui tablaient sur 150 millions de dollars.



22h36 : @Dingo J'avais lu il y a quelques jours un article de Checknews qui détricotait un chiffre similaire avancé par Karine Lacombe. Mes confrères concluaient : "En effet, si les vaccinés, en valeur absolue, sont désormais majoritaires dans les entrées à l’hôpital, ils ont toujours sept fois moins de risques d’être hospitalisés que les non-vaccinés. Dit autrement, il y a sept fois moins d’hospitalisations parmi un million de vaccinés que pour un million de non-vaccinés. Soit une protection de 86 %, pour les vaccinés, contre l’hospitalisation. "

22h34 : Bonsoir Pierre, merci pour votre boulot. Cependant je vois un peu plus bas que M Pelloux parle de 80% de non vaccinés en réa... Il me semble que ces chiffres sont absolument faux ? En absolu, 50-50 pour les soins critiques et 40-60 pour les hospitalisations conventionnelles, non ?! Merci

22h29 : "Ce virus est extraordinaire", met en garde le conseiller scientifique de la Maison Blanche Anthony Fauci sur CNN en évoquant sa vitesse de propagation. "Le variant Omicron va prendre le dessus, nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l'hiver. Lorsque vous avez ce niveau de vulnérabilité et que vous avez un virus comme Omicron qui se propage si rapidement, il est fort probable que nous allons voir, dans certaines régions du pays, une pression importante sur le système hospitalier ainsi que sur le travailleurs de la santé qui s'épuisent à cause de tout cela."

22h25 : France 2 s'est rendu sur les Grands Boulevards à Paris pour jauger le respect des mesures sanitaires et des gestes barrières au milieu de la foule dans le rush des cadeaux de Noël. Spoiler : c'est moyen.

(FRANCE 2)

22h17 : La ministre déléguée chargée de l'Industrie Agnès Pannier-Runacher annonce avoir été testée positive au Covid-19 sur son compte Twitter.

22h16 : Bonsoir Pierre, merci beaucoup pour votre travail. Je suis française vivant au Royaume-Uni. J' ai voyagé de Belfast ce matin avec mes enfants. Je ne sais pas quelles consignes ont été passées aux Britanniques mais le départ a été compliqué. On a commencé par me dire que je devais être résidente pour pouvoir voyager, une fois reglé on m'a dit que mes enfants ne pourraient pas partir. Je les ai finalement convaincus en présentant leurs cartes d identité car ils ont des passeports Britanniques. Pensez donc bien à prendre tout ça car le livret de famille ne suffit pas. Et bon courage aux conjoints étrangers qui vont essayer de partir!

22h16 : Un conseil de @expat aux Français qui cherchent à voyager depuis le Royaume-Uni, apparemment, les choses sont assez compliquées.

22h03 : @Lulu A leur décharge, c'est assez difficile de modéliser des variants qui déboulent toutes les trois-quatre semaines sans qu'on ait exactement le temps de les étudier (c'est un des problèmes de l'étude sud-africaine, qui porte sur une population beaucoup plus jeune que celle des pays européens). Il me semble que l'institut Pasteur s'en est plutôt bien sorti avec ses modélisations, par exemple, et que grosso modo, ce qu'annonçait le conseil scientifique s'est à peu près déroulé comme tel avec plus ou moins de délai, tout en sachant que la décision finale des restrictions revient au politique qui a d'autres facteurs à considérer dans la balance.

21h59 : Bonsoir Pierre, face à ce graph apocalyptique, une question : sur ce virus qui nous étonne tous les jours, est-ce que les modélisations des épidémiologistes se sont révélées exactes au moins une fois? On va se prendre le bouillon certes mais ils se sont beaucoup plantés depuis le début non ?

21h51 : Oui, tout à fait, le fait d'avoir été contaminée vous oblige à un nouveau délai (mais cela prolonge d'autant la validité de votre pass sanitaire). Je vous cite le site du ministère de la Santé : "Pour conserver un 'pass sanitaire' valide, cette dose de rappel doit être réalisée dans un délai de 5 mois minimum et jusqu’à 6 mois et 4 semaines après mon infection. Cette injection supplémentaire est renseignée dans SI VACCIN comme une dose de rappel. Je suis donc bien considéré comme ayant reçu un rappel et remplissant les conditions du "pass sanitaire" au 15 décembre si j’ai plus de 65 ans."

21h50 : Bonsoir. ma compagne a été testée positive aujourd’hui, mais elle a rdv mardi pour la 3ème dose. Doit-on annuler le rdv ?Merci

21h45 : @Laurence Il m'est impossible de vous répondre avant que les concertations ne commencent. Dans des secteurs en tension comme la production, où télétravailler est impossible, la mise en place pourrait s'avérer compliquée. "Ça rajouterait encore une contrainte supplémentaire et une grande difficulté à recruter", commentait ce soir sur France 2 Benoît Serre, vice-président de l'ANDRH, une association au service des professionnels des ressources humaines.




(FRANCE 2)

21h44 : Bonsoir,si j'ai bien compris, la question d'une obligation du pass sanitaire (et non vaccinal) commence à entrer dans les débats de manière très claire (consultation dès demain par la ministre du travail et projet de loi sur la table dès le 10 janvier si j'ai bien compris encore une fois 😉).Une question : pour un salarié non vacciné qui finalement se déciderai à se faire vacciner en janvier, le délai entre les doses fait qu'il ne sera éligible à un pass sanitaire pour le travail qu'au bout de quelques semaines voire mois. Quid de ces salariés en attendant les 3 doses ? Ils arrêtent de travailler ? La question est surtout pour les salariés qui ne peuvent pas télétravailler comme les enseignants et assimilés par exemple. Merci par avance de votre réponse.

21h40 : @Gus J'ai un souvenir marquant d'un 4-4 épique perdu aux tirs au but contre Clermont en 1997 avec un festival d'Olivier Enjolras dans les buts auvergnats, mais comme je me disais que ça doit remonter à moins longtemps, je me suis fait aider d'un célèbre moteur de recherche américain : contre Rodez en quarts de finale de la Coupe en 2009 ?

21h38 : Petite colle pour vous Pierre, de quand date la dernière défaite du PSG en coupe de France face a une équipe dans échelon inférieur ?

21h37 : @Kalypso Dans ce sujet du 20 heures de France 2, la chercheuse au CNRS Florence Débarre expliquait que la vague Omicron "arrive au pire moment pour nous", en se superposant au pic du variant Delta. Cette chercheuse a réalisé une modélisation sur ce qui se pourrait se passer en Ile-de-France dans les prochains jours.

(FRANCE 2)

21h34 : Bonsoir, merci pour ce live si précieux ! On parle du pic de la 5e vague mais on nous parle aussi d'un fondu enchainé avec la 6e et omicron : a t on une idée du moment où on aura dépassé le pic, 5e et 6e vagues confondues? A combien de contaminations journalières s'attendre si omicron double tous les 2,5 jours ? merci

21h27 : Le hic s'appelle la démocratie , il faut passer par la loi pour faire modifier le pass sanitaire, et nos chers députés reprennent le chemin de l'Assemblée le 9 janvier (je vous joins leur planning jusqu'en février). Ajoutez-y les journées réservées à l'opposition, et on est vite arrivés à la fin du mois.

21h25 : Est-ce que le gouvernement est sérieux de nous dire que l'adoption du passé vaccinal serait pour fin janvier avec comme objectif de limiter le nouveau variant ?! Omicron sera déjà largement majoritaire à cette période !

21h21 : @Pamela Je lis sur le site de l'ambassade de France au Royaume-Uni, généralement la meilleure source pour les cas particuliers de pays à pays, que "si vous êtes de nationalité française, vous êtes autorisé à voyager du Royaume-Uni vers la France. Votre conjoint (marié, pacsé, concubin) et vos enfants sont autorisés à voyager quelle que soit leur nationalité." Il est précisé plus loin qu'en cas de concubinage, un document qui le prouve comme une facture d'électricité par exemple sera exigé lors du contrôle. Voilà qui me paraît répondre à votre question, non ?

21h19 : Bonsoir , votre journée a dû être très chargée avec le handball et l'eurovision des ados. Ma question est probablement tombée dans la corbeille. Ma fille francaise (et son concubin anglais) habite Londres. Pourront-ils venir à Paris pour les fêtes ? Je pose la question car il y a pour moi une ambiguïté : si je lis sur vos documents très clairs que "tout ressortissant français" peut rentrer en France au départ du Royaume-Uni, je lis aussi que ces déplacements seraient "limités aux nationaux RÉSIDENTS français " selon Gabriel Attal. Ma fille est française mais pas résidente en France. Si vous aviez une réponse.....merci

21h15 : @Olivier N Attention, il y a un biais statistique dans votre raisonnement : environ 90% de la population est vaccinée contre le virus, donc la proportion de gens qui font des formes graves parmi elle est bien moindre que parmi les 10% de la population non-vaccinée. On ne peut pas comparer les statistiques comme vous le faites avec deux échantillons aussi différents.

21h13 : Pourquoi les chiffres de la DREES montrent au contraire qu'il y a plus de vaccinés en hospitalisation et autant en rea ?? Il faudrait dire la vérité, parce que ce n'est que monter les gens les uns contre les autres. Ce n'est pas la faute des non vaccinés, c'est la faute du virus ! Et ce vaccin ne semble pas vraiment fonctionné.

20h51 : J'étais encore cet après-midi à Amsterdam et l'ambiance était bonne. Les gens se promènent ce n'est pas un confinement mais juste les commerces non essentiels qui sont fermés. Il y a toujours possibilité du clic and collect pour certaines boutiques.Pour la limitation des invités, je ne saurai m'avancer pour l'ambiance des réveillons du 24 et du 31.Bonne soirée

20h51 : Notre lecteur est toujours à Amsterdam depuis les annonces du premier ministre Mark Rutte hier soir. Il nous raconte.

20h47 : @Pays Bas Pour le moment, assez peu d'incidents sont à signaler sur ce confinement qui n'en est pas tout à fait au sens français du terme (on peut toujours sortir dehors, mais pas se rassembler, et la plupart des magasins sont fermés). La police de Rotterdam a dispersé au canon à eau plusieurs dizaines de personnes à proximité du stade De Kuip, juste avant le match entre l'Ajax Amsterdam et Feyenoord.

20h46 : Bonsoir Pierre, après les émeutes qui avaient eu lieu il y a quelques mois au Pays-Bas, comment la population a réagit au confinement strict annoncé hier soir ? Merci pour votre travail

20h44 : "Il y a une problématique de citoyenneté parce que 80% des malades Covid en réanimation sont des non-vaccinés."

Au micro de franceinfo, Patrick Pelloux a (une nouvelle fois) tiré la sonnette d'alarme. "Vendredi, un homme a fait un infarctus et nous n'avions pas de place pour le prendre en cardiologie sur Paris parce qu'on a fermé des lits de cardiologie pour prendre des malades Covid non-vaccinés. Je suis pour l'obligation vaccinale et il faut nous donner les moyens à l'hôpital pour fonctionner."




20h35 : @Jérôme Attention, c'est trompeur, les chiffres sont inférieurs à ceux de la semaine, à cause de l'effet week-end, mais sont supérieurs d'environ 10% à ceux du week-end dernier.

20h34 : Bonsoir Pierre. Les chiffres semblent baisser ? Ou est ce un aspect week end ?

20h17 : @Elise Alors non, le vaccin Pfizer est réservé aux moins de 30 ans pour la 3e dose. Et pour les enfants, tout est une question de dosage : normalement, la dose administrée pour cette tranche d'âge correspond à 10 microgrammes de Pfizer pédiatrique et est portée à 30 microgrammes de Pfizer Comirnaty à partir de 12 ans, d'après la même source. "Lors des premiers vaccins administrés, six enfants ont reçu par erreur une dose de 20 microgrammes de Pfizer Comirnaty", a reconnu l'ARS des Pays de la Loire.

20h16 : Du Pfizer pour les enfants alors qu'on le déconseille aux moins de 40 ans?

20h12 : Six enfants ont reçu hier "par erreur" une dose trop forte de vaccin Pfizer dans un centre de vaccination du Mans, où s'était rendu le Premier ministre Jean Castex le même jour, reconnaissent la préfecture et l'ARS. Selon l'Agence régionale de santé, les éventuels effets post vaccinaux pour ces six enfants peuvent être principalement de la fièvre et des courbatures, mais aucune famille n'a signalé de complications jusqu'à présent.

20h10 : Face à la progression du variant Omicron, le groupe d'experts conseillant le gouvernement allemand plaide ce soir pour de nouvelles restrictions. "Si la propagation du variant Omicron en Allemagne devait se poursuivre de la sorte, une partie significative de la population tomberait simultanément malade et/ou serait mise en quarantaine."

20h14 : 20 heures ! On fait le point sur l'actualité de ce dimanche soir.

L'exécutif espère l'adoption du pass vaccinal d'ici fin janvier, annonce le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. Une façon de contrer l'expansion du variant Omicron, qui suscite des réaction diverses des pays européens.

Une marche blanche s'est déroulée cet après-midi à Cagnac-les-Mines en mémoire de Delphine Jubillar, la jeune femme disparue il y a un an et dont la mort n'a toujours pas été élucidée.

Cruelle désillusion pour les handballeuses françaises, qui se sont effondrées en seconde période en finale du Mondial face la Norvège (22-29).

Pas de doublé pour la France à l'Eurovision junior : le concurrent tricolore, Enzo, termine troisième avec sa chanson Tic Tac, derrière l'Arménie, victorieuse du concours.

19h59 : @Mel En octobre, Olivier Véran indiquait que le taux de personnels soignants vaccinés s'établissait à 99,4%.

19h56 : Bonsoir Pierre, petite question concernant l'obligation vaccinale des soignants. Les libéraux médicaux ou paramédicaux sont ils vérifiés sur leur pass vaccinal ? A t-on des chiffres du pourcentage que représente les non vaccinés ? Par profession? Merci

21h22 : @Chti Europe 55 On se détend, je ne crois pas avoir parlé de la transmission, mais de l'intérêt de faire sa troisième dose pour booster ses défenses contre le virus. L'étude sud-africaine montre que l'injection de rappel empêche entre 70 et 75% des personnes de présenter des symptômes du Covid-19.

19h52 : Pourquoi dites-vous que la 3ème dose diminue la transmission du virus ?C’est faux !!!Toutes les études internationales démontrent que la transmission du virus est identique que l’on soit vacciné ou non !!!Arrêtez don de propager des informations dénuées de bases sérieuses !

19h52 : @La maman d'Alice Je ne sais pas vous répondre, on ne dispose que de deux études, une britannique, une sud-africaine sur le nouveau variant, et elles concernent surtout les adultes.

19h51 : bonjour Pierre je retente ma question : quid de l’efficacité contre omicron chez les enfants avec seulement 2 doses? Vaut-il le coup de les vacciner maintenant ou vaut -il mieux attendre une mise à jour plus efficace du vaccin ? Merci d’avance de votre réponse !

19h31 : On dénombre aussi 485 nouvelles hospitalisations en 24 heures. Soit 1 245 nouvelles hospitalisations par jour en moyenne sur les 7 derniers jours. Côté réa, 2 936 patients s'y trouvent.

19h31 : Les chiffres de Santé Publique France viennent de tomber : 48 473 nouveaux cas ont été remontés sur les dernières 24 heures, ce qui nous fait 52 451 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours.